Café Ciro

Café Ciro, rue de la Pompe
De
image_pdfimage_print

Le 7 avril 2019
Ciro, 43 rue de la Pompe, 75 016 Paris
De 8h à 23h (Le WE : 12h-15h/19h-23h)
Note globale : 14
Situation : 13
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 14
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Coup de pompe » pour « faste »

 

Tiens ! Une vespa ! Une rutilante Vespa bleue des années 50 qui trône à l’entrée d’un café-restaurant, italien bien sûr …
le genre qui vous é-pâte !
Moderne et de caractère, avec de beaux volumes et un carrelage à l’ancienne. Lumineux aussi parce qu’à l’angle de deux rues, l’une passante et commerçante, l’autre plus tranquille – c’est d’ailleurs sur son trottoir que se sont installés les clients à l’ombre de grands parasols colorés.

Son nom ? Ciro ! Equivalent de Cyril – in italiano, certo !
Car l’équipe est originaire de la botte, à commencer par son chef cuisinier tout droit venu des Pouilles.
Alors pour l’apéritif, c’est antipasti et, au repas, des pâtes (nombreuses variétés joliment dessinées sur le flanc
du comptoir), pizzas au goût de Calabre (mieux qu’un pizzaller, une au Nutella, MH !!) et autres plats transalpins.

Mais à cette heure, c’est l’espresso, servi dans une tonique petite tasse rouge toute en rondeur et en douceur, curieusement accompagné d’un spéculoos* – un amaretti** aurait été plus raccord avec le cadre !

Autour de nous, l’ambiance est animée : des bambini excités sirotent bruyamment leur jus de fruits (c’est l’heure
de la sortie des deux écoles voisines !), un trio d’ados refait le monde devant un Spritz*** et les facteurs décompressent
de leur journée – la tournée après la tournée ;), tandis qu’un peu plus loin, des mamies bijoutées observent toute cette agitation un brin interloquées.

Chez Ciro, pas de cirage de pompe, c’est juste simple et … éclectique !

Pour conclure : des pâtes al Dante !

https://leciro.fr/fr

* Biscuit néerlandais. ** Petit biscuit à l’amande habituellement servi avec l’espresso en Italie.
** Mélange de Prosecco (vin blanc pétillant), eau de Seltz et alcool (Campari, très amer, ou Aperol, plus sucré).

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *