Monthly Archives: mars 2024


image_pdfimage_print
Coffee-shop
10/03/2024

Braun notes

Le 10 mars 2024

Braun Notes, 31-33 rue de Mogador, 75 009 Paris
De 8h à 19h (9h le WE) 
Note globale : 14
Situation : 13
Cadre : 11
Accueil : 16
Ambiance : 15
Café : 15
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
« Comme un ours » (Brun)


Entre la gare Saint-Lazare et l’Opéra Garnier, quelques tables s’étirent sur le trottoir du théâtre Mogador* … au milieu des parisiens pressés ou touristes venus dévaliser les grands magasins : pas vraiment le meilleur endroit pour se poser. Pourtant, toutes sont prises d’assaut ! Ce sont celles d’un coffee-shop dénommé « Braun », à la devanture de la même couleur : brune pour les frenchies (je suis bilingue !!) 

Difficile de pousser la porte tant l’intérieur est bondé. Il est vrai qu’il n’est pas grand. Et sombre, malgré sa belle hauteur. ! Lumières tamisées, déco indus’ mariant béton ciré, cuivre et bois foncé – avec un plafond bien noir pour égayer le tout !
Une épaisse et longue table de chêne occupe le centre, de petites tables en hauteur la complètent ; toutes « braun » … et toutes occupées (d’où la file d’attente à l’entrée !)  

Enfin une place : on est réactifs ! Juchés sur nos tabourets (design), nos impers sur les genoux (ni porte-manteaux, ni même dossiers !), on essaie de caler nos jambes comme on peut. Mais l’ambiance est animée – jeune aussi ! – et de délicats arômes flottent dans l’air … Les membres de l’équipe sont souriants et plutôt efficaces, si l’on excepte la gestion des flux à l’entrée.

Ici, on aime la couleur café : sélectionné avec soin par le maître des lieux, il est importé du Brésil et d’Ethiopie puis torréfié par son ami Lomi, le spécialiste de la capitale. Enfin, la Marzocco** qui trône sur le comptoir produit mon expresso (savoureux) et un cappuccino mousseux à souhait – que le barista peaufine avec un superbe motif de Latte art*** : une tête d’ours (Ils en font même sur le chocolat !) Les curieux testeront pour leur part le Hazelnut roasted Latte au bon goût de noisette ou le Latte à la cannelle et miel … 
Plus original encore pour ceux qui brunchent le week-end : le granola maison à la noix de coco, servi dans une noix de coco fraîche et très joliment présenté, et le Coconut bowl rempli de yaourt épais, de fruits et de granulés.

Pour conclure : Teddy bar … une tanière gourmande !

https://www.facebook.com/braunnotescoffee/?locale=fr_FR

* Construite en 1913, cette salle de spectacles peut accueillir 1 618 personnes, sur 3 étages : orchestre, corbeille et balcon.
** Cette machine à café professionnelle haut de gamme est produite par l’entreprise italienne du même nom depuis 1927.
*** Technique de réalisation de dessins sur la surface d’un café latte. Cf http://lescafesdottilie.fr/artscafe-montreal/


XIXème arrondissement
03/03/2024

Chez Mémé

Le 3 mars 2024

Chez Mémé, 5 rue du Général Brunet, 75 019 Paris
De 8h à 23h (9h le WE) 
Note globale : 15
Situation : 13
Cadre : 13
Accueil : 15
Ambiance : 17
Café : 12
Croissant : 20
Prix d’un café : 2,40 €

Aux mots croisés du jour :
« Un amour de Grand-mère » (Papy)



Mémé, Grand-mère, Bonne-Maman, Granny, Mamama*, Mandette*, Nanie*, Manoue* … et depuis octobre, Mamilie 😉 : C’est notre fête aujourd’hui !

Notre Mémé d’ici est celle qui a fondé « Le Café Crème » en 1991. Ses petites-filles l’ont repris en 2016 et, après de gros travaux, renommé … « Chez Mémé ».
Mais c’est aussi leur autre grand-mère qui affinait ses fromages sur des clayettes et faisait ses charcuteries elle-même. Elle a transmis ses recettes à son fils devenu boucher (leur père !) dont on trouve les produits dans l’ annexe qu’elles ont baptisé … « La clayette de Mémé Suzanne ».

En cette morne matinée, quelques tables alignées sur le trottoir attendent esseulées, mais le long store jaune vif rayonne comme un soleil et invite à entrer. Petite, la salle est égayée par les chaises et tables en formica, jaunes elles aussi, et le papier peint de la même couleur – C’est vrai que ça rappelle l’époque de nos grands-mères !

Mais ce qui frappe surtout, c’est l’irrésistible odeur de viennoiserie qui vous chatouille les narines. Mon joggeur de mari cède au chant des sirènes ; il commande un croissant. A peine la première bouchée avalée, le verdict tombe : « 20 ! » (mieux que la boulangère de la Place Maubert, pourtant auréolée du prix du « Meilleur croissant de Paris** » auquel il n’avait concédé qu’un 16 !!)
Il n’est pas le seul : les autres clients ont tous accompagné leur boisson d’une viennoiserie. Et ceux qui commandent pour emporter ne viennent visiblement que pour ça … quoi que : ici, tout le monde connaît tout le monde. On s’interpelle, on se tutoie, on aime se retrouver ! Les habitués affluent dans une ambiance chaleureuse. Il est temps de laisser la place pour faire un tour à côté, dans les ruelles de la Mouzaïa*** ou aux Buttes Chaumont**** …

Pour conclure : sûre que vous allez mémé !

https://www.facebook.com/chezmemeparis19/

* * Surnom des Alsaciens, puis de ma grand-mère … et ceux d’Evelyne et Anne-Marie, mes plus fidèles lectrices !                           
** La Maison Isabelle en 2018, 47 ter bd St Germain.
*** Nom qui pourrait sortir des Mille et Une Nuits, mais qui désigne ici le quartier de la butte de Beauregard, aux 250 maisons construites à partir de 1879 pour les ouvriers des carrières voisines, toutes avec un seul étage et un jardinet.
**** Inauguré en 1867 pour l’exposition universelle, c’est le plus escarpé et grand parc de Paris (25ha). Une grotte à l’entrée d’une carrière souterraine, un lac et son île rocheuse avec temple romantique, où l’on accède par une passerelle suspendue….