16ème arrdt


image_pdfimage_print
Fête des Pères
19/06/2022

Papa Ours

Le 19 juin 2022
Papa Ours, 154 avenue de Versailles, 75016 Paris
Tous les jours, de 8h à 20h 
Note globale : 13
Situation : 12
Cadre : 14
Accueil : 13
Ambiance : 14
Café : 13  
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour : « Mauvais coucheur, mais gros dormeur » (Ours)

Papa Ours, aujourd’hui, c’est ta fête* !
Dans ta nouvelle tanière**, tu trônes, entouré par ta (nombreuse) famille et les voisins venus te saluer … et s’hydrater !
Ils sont nombreux ce matin, soulagés de pouvoir ressortir et voir du monde après la canicule d’hier. Et profiter de ce cadre sylvestre, aussi vert que frais. 

Assis sur des champignons, un trio se retrouve :

  • 40° : j’ai tourné en rond comme un ours en cage. Et toi ?
  • Pareil : on est resté terrés !
  • Pauvre de ta femme !
  • Même pas : d’après elle, je suis un ours bien léché !
  • C’est pas ce qu’elle m’a dit, père-siffle le troisième.
  • Ouaih, ne vends pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué !
  • Surtout s’il n’est pas d’accord avec le prix !
  • A propos de plantigrade, j’en ai une mignonne pour ton gamin. C’est un ours de l’Alaska qui explique à son fils : en te plantant devant une chute d’eau, tu arriveras facilement à attraper un saumon. Le plus dur, c’est de repérer des pique-niqueurs pour aller leur emprunter discrètement de la mayonnaise.
  • Tout ça me donne les crocs …

Papa Ours a de quoi leur remplir la panse. Et pour ceux qui mangent comme des ours, il a même un brunch copieux … à dévorer à pleines dents !
Installés sous un papa-rasol, nous autres, n’espérons qu’un simple (mais bon) café : sait-il au moins ce que c’est ? Mais oui ! Il le sert dans les règles de l’art : jolie tasse siglée, élégant petit verre d’eau. Un peu bourru mais raffiné, notre ursidé ! 

Pour conclure : accessible à toutes les b-ourses.

https://www.lepapaours.fr/

* Fête des Pères.    ** L’établissement a été entièrement rénové en mai 2021.




Studio-Café
19/03/2022

The New Me

Le 20 mars 2022
The New Me, 27 avenue Mozart, 75 016 Paris
De 8h à 19h (9h le WE)
Note globale : 14
Situation : 13
Cadre : 13
Accueil : 17
Ambiance : 13
Café : 16 
Prix d’un café : 2,00 €

Aux mots croisés du jour : « Il peut abriter un solitaire » (écrin)

 

« The New Me », c’est un concept ! En français, « Le Nouveau Moi » : tout un programme ! C’est celui d’une ancienne avocate, fervente adepte de sport. A l’occasion du premier confinement, période anxiogène et statique ô combien, elle a l’idée de mettre des cours en ligne pour permettre aux gens de connecter leur corps et leur esprit, et lâcher prise.
Gros succès ! Elle développe donc cette activité, suit des formations, puis ouvre cet établissement le 7 mars dernier.

Mais le café dans tout ça me direz-vous ? Elle adore ! Pour rendre son espace plus agréable, elle le décore non seulement de manière zen mais investit dans une Marzocco, la Rolls Royce des machines à café. C’est comme ça que mon cher et tendre, de passage à la Muette, la découvre il y a deux semaines : on est juste en train de la livrer. Son œil d’expert tilte aussitôt. En même temps, s’il y a bien un comptoir sur la gauche et ses deux hauts (et originaux) tabourets en bois, l’espace est minuscule et aucune chaise, ni table. Juste deux fauteuils et tables basses au pied d’un bananier. Pourtant, la porte affiche bien : « Studio-café ». Un lieu insolite donc, me rapporte-t-il, ce qui ne manque pas d’attiser ma curiosité !

Une jeune femme charmante nous accueille … et nous rassure : oui, on peut prendre un café sans participer à un cours*. L’espace est certes étroit, mais ils attendent l’autorisation d’installer des tables et des chaises sur le (large) trottoir. Et elle nous raconte toute l’histoire en nous préparant notre délicieux nectar, un Latte au lait végétal** pour mon cher et tendre, un expresso pour moi, servis dans de jolies tasses rondes. On les déguste sous notre arbre en observant les lieux : camaïeu de rose et blanc-cassé, bouquets de fleurs claires et musique douce, c’est vrai qu’on s’y sent bien !

Pour conclure : Entrez dans la danse !

https://thenewmeparis.com

* Cours d’une heure de danse (Urban, Groove ou New Latin), Yoga (Doux-stretching, Open Jivamulti, Yaga Vinyasa), Boxe (New Boxe, CardioBoxing), New Pilates et autres dont leur « New Me » …
** Coco, amande ou avoine.


Salon de thé de quartier
15/01/2022

La Maison des Pains

Le 16 janvier 2022
La Maison des Pains, 34 avenue de Versailles, 75 016 Paris
Du mardi au samedi de 7h à 20h, le dimanche de 8h à 19h30.
Note globale : 14
Situation : 12
Cadre : 14
Accueil : 14
Ambiance : 13
Café : 13  
Prix d’un café : 1,50 €
Brunch le week-end : 12,90 €

Aux mots croisés du jour :
Pâtisserie un peu lourde qui empêche de monter un escalier 4 à 4 (Quatre-quarts)

 

« Un petit bonheur se mange à plusieurs » dit le dicton.
C’est donc à 4 que nous nous sommes retrouvés pour notre traditionnel brunch de début d’année dans une boulangerie de quartier, la Maison des Pains …

A deux pas de la Maison de la Radio, son espace dégustation est minuscule, à peine une demi-douzaine de tables, mais joliment arrangé : matières nobles (laiton, marbre et bois) et murs d’un beau bleu-gris, sur lesquels sont exposées les œuvres d’un (talentueux) photographe. On a vraiment l’impression d’être au salon.
A noter qu’il est possible de s’installer en terrasse. On y aperçoit d’ailleurs deux clientes … leurs chapkas solidement vissées sur la tête. A part des russes, difficile de trouver des amateurs par ces températures. Ah si, les fumeurs … ou des canadiens* !

Bien que servies dans des gobelets en carton, les boissons sont de qualité – mention spéciale au jus d’orange pressé.
Par contre, si la boulangère semble pétrie de bonnes intentions, son croissant show ne tient pas ses promesses. Heureusement, le pain est frais et bien levé, le fromage blanc onctueux et la tarte salée délicieusement maison.

Même si elles sont comptées en sus, et qu’à vrai dire, on n’a plus vraiment faim, on ne résiste pas à l’une des pâtisseries fines aperçues à l’entrée : bonne technique commerciale, impossible de manquer leur vitrine en entrant ! De véritables œuvres d’art, à vous rendre baba ! La seule difficulté, c’est le choix (Y a pire !) Le Paris-Brest** notamment, nous laisse comme deux ronds de flan ! Les yeux aussi remplis que le ventre, on a tendance à s’encroûter. C’est qu’on est vraiment comme des coqs en pâte. Croyez-moi, il vaut mieux être dans son assiette quand on franchit le seuil …

Pour conclure : une bonne maison qui ne vous roule pas dans la farine.

https://www.lamaisondespainsparis16.fr

* Il fait -30° à Montréal ce matin : pensée à ma plus fidèle lectrice 😉  
** En forme de roue de vélo, cette pâtisserie a été créée en 1909 pour rendre hommage à la course cycliste Paris-Brest. 
Elle est composée d’une pâte à choux croquante fourrée d’une crème mousseline pralinée et parsemée d’amandes effilées.


Avenue Victor Hugo
21/11/2021

Joe & the juice

Le 21 novembre 2021
Joe & the juice, 92 avenue Victor Hugo, 75116 Paris
Tous les jours de 8h à 20h
Note globale : 10
Situation : 13
Cadre : 11
Accueil : 5
Ambiance : 7
Café : 14 
Prix d’un café : 2,60 €

Aux mots croisés du jour :
« Libéré au bénéfice du doute » (euh)

 

Joe & the juice ? Kaspar (et non Joe !) en a l’idée en 2002, en découvrant les nouveaux cafés présents dans les magasins de Copenhague. Il quitte son agence de publicité et crée un bar à jus dans la boutique de vêtements de ses amis. Elle devient coffee shop et sandwicherie à base de produits sains, dans une ambiance urbaine pour millennials*.
Depuis, la marque ne cesse de se développer : New-York, Londres, Singapour, Séoul, Hong Kong. En France, elle débarque àl’aéroport de Nice, puis sous la coupole des Galeries Lafayette** en décembre 2019, et ici l’an dernier.

Gros tuyaux au plafond, photos en noir et blanc et néons rose fluo : il y a comme un air d’American Graffiti*** ! Sur le comptoir, des paniers géants débordant de pommes nous montrent que, oui, les fameux jus**** sont bien préparés à partir de produits frais. Quelques sièges le long des murs mais surtout un vaste espace au centre pour permettre le ballet des livreurs d’Ubereats et Déliveroo : s’asseoir n’est pas vraiment le concept ! « L’accueil » nous le confirme : ni bonjour, ni sourire … et l’impression d’être un peu des intrus ! Casquettes à l’envers, tatouages à l’endroit, les jeunes serveurs se concentrent sur la préparation des commandes. « New-York, new wave » lit-on sur leurs tee-shirts : elle est si glaciale, la nouvelle vague new-yorkaise ? On se sent à mille lieues du Danemark d’origine, pays le plus heureux du monde …

Heureusement, le café se révèle d’une grande délicatesse, avec ses arômes de fruits exotiques et sa légère acidité. Originaire du Honduras – nous précise le mur ( !) – il est servi dans un gobelet en carton avec une cuillère en bois « pour limiter l’impact environnemental ». Tant pis si c’est au détriment du goût !

Pour conclure : on dérange ?

https://www.joejuice.com

* Génération des personnes nées entre 1980 et 2000, qui ont grandi avec la révolution internet et vu émerger les technologies de l’information et de la communication digitale.
Le mot vient de l’adjectif anglais « millennial » qui signifie « millénaire ».
** Au deuxième étage de ces grands magasins du boulevard Haussmann … avec vue sur la coupole !
*** Film comique américain coécrit et réalisé par George Lucas en 1973  (NB. « Graffiti américain » au Québec) 
**** De fruits ou de légumes frais, dont le « Joe’s Identity » à base de chou frisé, brocoli, épinard, citron et concombre. 
Et pour les fans d’épices, « Herb Tonic » avec pomme, gingembre, curcuma, ananas et poivron rouge …


Chaussée de la Muette
06/06/2021

Madison Caffè

Le 6 juin 2021
Madison Caffè, 10 Chaussée de la Muette, 75 116 Paris
Tous les jours de 9h à 21h (Minuit hors couvre-feu) 
Note globale : 16
Situation : 14
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 15
Café : 14 
Prix d’un café : 2,50 €
Brunch le WE de 11h à 16h

 

Octobre 2019, une trattoria remplace le Grand Bistrot de la Muette : le Madison* Caffè. Pourtant, son nom évoque plutôt l’autre côté de l’Atlantique. On pense au Madison Square Garden à l’époque de la prohibition, avec sa mythique salle de boxe. D’ailleurs, tout nous le rappelle : les briques rouges brûlées aux murs, tuyauteries apparentes, ventilateurs vintage, sols carrelés, chaises Tolix dépareillées, tables taguées au chalumeau, jusqu’aux longs néons rouges. On y est !  

Il suffit de prendre place pour boire un verre ou manger un morceau sur l’une des balançoires géantes ou cages de combat suspendues : nous voilà transportés cent ans en arrière. Au mur, des boxeurs iconiques, des gants de boxe en tous genres et des jambons crus en guise de punching ball. On assiste à un combat de boxe sur Madison Avenue. Les adversaires arrivent ; ils montent sur le ring, le match commence …

– Première reprise : le pizzaiolo enfourne ses pizzas** dans le four à bois en hurlant devant la jeunesse du quartier qui attend ses Napolitaines. L’ambiance est survoltée, le Prosecco coule à flots. Son adversaire a baissé la garde, il jette l’éponge. Un coup de gong interrompt l’affrontement …

– Deuxième reprise : le pastaiolo a retrouvé ses esprits. Dans son aquarium de verre, il fait le show. Ses mains expertes confectionnent en live pas moins de dix sortes de pâtes extra-fraîches***, servies dans des casseroles en cuivre XXL. Attablées devant leur verre de chianti, des célébrités le regardent médusées, Lenny Kravitz, Alice Taglioni, Laurent Delahousse et tutti quanti. Le pizzaiolo est mis KO.

… Je sors de ma rêverie : ça, c’était dans une autre vie, celle d’avant le Covid ! Pour l’heure, seule la terrasse est accessible. Mais c’est déjà un luxe : il y a seulement deux semaines, nous nous contentions d’en rêver depuis des mois. Et plutôt que de prendre des coups … on les boit !

Pour conclure : « La boxe est réputée être le plus dur de tous les sports, alors qu’en fait, c’est juste un coup à prendre. »
Marc Escayrol****

https://www.madisoncaffe.fr

* Danse en ligne, créée à la fin des années 1950 aux États-Unis et popularisée au début des années 1960.
** A la farine bio italienne qu’il a laissée reposer six jours, les moins chères de Paris : 5 € !
*** Orecchiete, linguini, mafaldines, lasagnes, tagliatelles, coquillettes, fusilli, ravioli, spaghetti et macaroni.
**** Auteur et humoriste français né en 1957,  cf. « Mots et Grumots », dictionnaire humoristique.


Avenue Victor Hugo
02/02/2020

You Decide

Le 2 février 2020
You Decide, 152 avenue Victor Hugo 75 016 Paris
Every day from 8 a.m to 6 p.m, weekends at 9 p.m
Note globale : 14
Situation : 12
Cadre : 12
Accueil : 15
Ambiance : 13
Café : 16
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Il le suit » (tu)

Café américain ou artisanal ? Tu décides !*
Avenue Victor Hugo, on trouve un Mac Café, un Starbucks et … You Decide !
Mon choix est (vite) fait : le nouveau petit coffee-shop de cette grande artère. 
Un véritable cocon où se pausent teen-agers du lycée Janson de Sailly tout proche et business men du quartier,
à toute heure de la journée. Quelques touristes aussi, à la recherche du musée Marmottan …

Terrasse ou intérieur ? You Decide !
La première est minuscule mais le trottoir suffisamment large pour ne pas se sentir bousculé par l’effervescence de la ville.
Le second n’est guère plus grand (un vrai trou de souris !) mais non dénué de charme – surtout la petite banquette
du fond, sous un décor d’oiseaux et de sous-bois agrandis par un (judicieux) miroir.

Salvador ou Guatemala ? You Decide !
Pour ma part, j’ai un petit faible pour le premier bien que le second soit bien fruité. Une chose est sûre : c’est sans conteste the best of the place. Il provient de deux célèbres torréfacteurs artisanaux** et passe ensuite dans la fameuse Marzocco, l’une des meilleures machines au monde, fabriquée à la main à Florence. 

Pudding or cheese-cake ? You decide !
De la porte de la cuisine (toujours ouverte), on aperçoit le pâtissier, car – cherry on the cake – tout est home-made.
A déguster sur place ou to take-away. Un cadre charmant et chaleureux, une cuisine fraîche et de qualité,
un service discret et efficace : what else ? The place to be …

Pour conclure : une bonne décision !

You decide

* J’suis bilingue !! 😉
** Square Miles à Londres et l’Arbre à café à Paris.


Café de la maison de Balzac
25/12/2019

Maison de Balzac

Le 15 décembre 2019
Maison de Balzac, 47 rue Raynouard, 75 016 Paris
Du mardi au dimanche de 10h à 18h ;  symbole-handicap
Note globale : 14
Situation : 16
Cadre : 14
Accueil : 14
Ambiance : 13
Café : 13 
Prix d’un café : 3,00 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Père d’Honoré » (Goriot)

 

En contrebas de la rue, une maison blanche aux volets verts d’eau accrochée aux coteaux de Passy :
celle où vécut Balzac*, devenue depuis musée.
Après un an de travaux, ce dernier est plus accessible et s’est vu doter d’un nouveau pavillon d’accueil
comprenant bibliothèque et … café.

Incongru ? Que nenni : pour  l’écrivain, ce breuvage était une véritable drogue. Il ne confiait à personne
le soin de le confectionner et choisissait des variétés de Martinique, de l’île Bourbon et du Yémen
qu’il mélangeait et faisait bouillir des heures durant, pour obtenir un concentré capable de le tenir éveillé toute la nuit**. Cet ogre de travail en buvait, dit-on, jusqu’à 50 tasses par jour (j’ai trouvé mon maître !!) Aux hommes de solide constitution, Balzac recommandait même de « broyer grossièrement le café, l’humidifier légèrement et l’avaler ! »

Point de tout ça à présent : les cafés sont artisanaux et goûteux, au lait d’amande pour qui les préfère plus doux, accompagnés des pâtisseries maison qui ont fait la renommée de Rose Bakery***.
On les déguste à l’intérieur dans un espace de bois et verre, épuré et lumineux, ou dans le jardin, face à la maison
et à la tour Eiffel. Loin du tumulte parisien, on peut alors en profiter pour (re)découvrir l’univers balzacien
en se plongeant dans des ouvrages de la Comédie humaine mis à disposition …

Pour conclure : un café qui mérite d’être honoré.

http://www.maisondebalzac.paris.fr

* En 1840, criblé de dettes, Balzac vient se cacher, sous le nom de sa gouvernante-maîtresse, au milieu des vignes.
Mais la petite maison de la rue Raynouard était aussi le dernier étage d’un hôtel particulier plaqué contre la paroi
d’une ancienne carrière : en voyant un huissier arriver dans son jardin, il pouvait donc s’enfuir par un escalier intérieur jusqu’à la rue Berton.
** Sa cafetière en porcelaine de Limoges exposée au musée lui servit des centaines de litres. Dans son Traité des excitants modernes, Balzac écrit : « Le café tombe dans votre estomac. Dès lors, tout s’agite : les idées s’ébranlent comme les bataillons de la Grande Armée sur le terrain d’une bataille. Les souvenirs arrivent au pas de charge, enseignes déployées ; la cavalerie légère des comparaisons se développe par un magnifique galop ; l’artillerie de la logique arrive avec son train et ses gargousses ; les traits d’esprit arrivent en tirailleurs ; les figures se dressent ; le papier se couvre d’encre, car la veille commence et finit par des torrents d’eau noire, comme la bataille par sa poudre noire. »
*** Enseigne du café, incontournable pour les amateurs de bio et d’authenticité à l’anglo-saxonne. 


Café Ciro, rue de la Pompe
12/04/2019

Café Ciro

Le 7 avril 2019
Ciro, 43 rue de la Pompe, 75 016 Paris
De 8h à 23h (Le WE : 12h-15h/19h-23h)
Note globale : 14
Situation : 13
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 14
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Coup de pompe » pour « faste »

 

Tiens ! Une vespa ! Une rutilante Vespa bleue des années 50 qui trône à l’entrée d’un café-restaurant, italien bien sûr …
le genre qui vous é-pâte !
Moderne et de caractère, avec de beaux volumes et un carrelage à l’ancienne. Lumineux aussi parce qu’à l’angle de deux rues, l’une passante et commerçante, l’autre plus tranquille – c’est d’ailleurs sur son trottoir que se sont installés les clients à l’ombre de grands parasols colorés.

Son nom ? Ciro ! Equivalent de Cyril – in italiano, certo !
Car l’équipe est originaire de la botte, à commencer par son chef cuisinier tout droit venu des Pouilles.
Alors pour l’apéritif, c’est antipasti et, au repas, des pâtes (nombreuses variétés joliment dessinées sur le flanc
du comptoir), pizzas au goût de Calabre (mieux qu’un pizzaller, une au Nutella, MH !!) et autres plats transalpins.

Mais à cette heure, c’est l’espresso, servi dans une tonique petite tasse rouge toute en rondeur et en douceur, curieusement accompagné d’un spéculoos* – un amaretti** aurait été plus raccord avec le cadre !

Autour de nous, l’ambiance est animée : des bambini excités sirotent bruyamment leur jus de fruits (c’est l’heure
de la sortie des deux écoles voisines !), un trio d’ados refait le monde devant un Spritz*** et les facteurs décompressent
de leur journée – la tournée après la tournée ;), tandis qu’un peu plus loin, des mamies bijoutées observent toute cette agitation un brin interloquées.

Chez Ciro, pas de cirage de pompe, c’est juste simple et … éclectique !

Pour conclure : des pâtes al Dante !

https://leciro.fr/fr

* Biscuit néerlandais. ** Petit biscuit à l’amande habituellement servi avec l’espresso en Italie.
** Mélange de Prosecco (vin blanc pétillant), eau de Seltz et alcool (Campari, très amer, ou Aperol, plus sucré).

 

 


Cravan-cafe-Hector-Guimard-Auteuil
30/09/2018

Café Cravan

Le 30 septembre 2018

Café Cravan, 17 rue la Fontaine, 75 016 Paris

Tous les jours de 8h à 23h
Note globale : 16
Situation : 13
Cadre : 17
Accueil : 17
Ambiance : 17
Café : 17
Prix d’un café : 2,50 €

 

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Il broie du noir » (torréfacteur)


Entre la maison de la Radio et le village d’Auteuil, Hector Guimard, pape de l’Art Nouveau,
a réalisé un ensemble d’immeubles rues Agar, Gros et La fontaine.
Les touristes avertis se pressent devant son Castel Béranger – une référence pour le Modern Style ! – mais ne manquent pas de remarquer ce petit bijou de café qui n’a pas bougé depuis 1911 … et se prennent à rêver au Paris d’antan.
Autrefois « Café Antoine », il avait été renommé « Le berger et les poissons » et sa terrasse, bâchée d’un infâme plastique orange : sacrilège ! Heureusement, la nouvelle équipe lui a rendu son charme – également un nouveau nom, celui d’un ami* d’Apollinaire qui habitait juste à côté.

A l’intérieur, cet authentique bistrot de poche a conservé sa décoration d’origine inscrite aux Monuments Historiques : plafond fixé sous verre, carrelage ancien, miroirs patinés, fresques** et faïences murales.
Quant au vieux zinc, il occupe à lui seul la moitié de la salle. Avis à nos canadiens préférés, habitués aux grands espaces :
on est vraiment au coude à coude ici !
Mais du coup, on cause … comme dans un bistrot quoi ! Petit, donc convivial !
Hélène, une habituée, engage justement la conversation et nous propose de goûter son succulentissime noisette,
sur la mousse duquel Thomas, le jeune barista, a dessiné une feuille.

C’est un passionné qui raconte avec force détails l’histoire de son nectar tout en le préparant avec le plus grand soin : sélectionné parmi les meilleurs au monde puis fraîchement torréfié *** (« juste ce qu’il faut, pour faire ressortir le terroir »), stocké ensuite dans de petites boîtes pré dosées et moulu à la dernière minute dans un appareil spécifique préservant sa finesse.
Sur les cocktails, sodas maison et petits plats bistrotiers aussi, il est intarissable …

Pour conclure : petit café pour un grand café !

https://www.instagram.com/cravanparis/

* Fabian Avenarius Lloyd dit Arthur Cravan (né à Lausanne en 1887, disparu dans un golfe mexicain en 1918), est un poète et boxeur considéré, tant par les dadaïstes que par les surréalistes, comme l’un de leurs précurseurs.
** Scènes du quartier : courses à l’hippodrome d’Auteuil et canotage au Bois de Boulogne.
*** Stéphane Cataldi de Louargat (Côtes d’Armor)


Les-Ondes-Maison-de-la-Radio
11/02/2018

Les Ondes

Les Ondes, 2 avenue de Versailles, 75 016 Paris |
Tous les jours, de 6h30 à 1h du matin | Station Vélib’ rue Gros

Note globale : 12
Situation : 13 | Cadre : 13 | Accueil : 9 | Ambiance : 13 | Café : 12
Prix d’un café : 2,50 €

(suite…)


Page 1 of 41234