8ème arrdt


image_pdfimage_print
Noir café

 Le 27 juin 2021
Noir Barista’s Coffee, 120 bd Haussmann, 75008 Paris
Tous les jours de 8h à 18h (10h le dimanche)
Note globale : 15
Situation : 15
Cadre : 12
Accueil : 17
Ambiance : 14
Café : 17 
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
« Un certain humour » (noir)

 

Noir de monde ! Mais qu’est-ce qui les attire tous ? Attroupés sur le large trottoir du boulevard, les employés du quartier Saint Augustin bavardent un gobelet à la main. Certains sont devant des tables hautes, d’autres sur des chaises de jardin,
la plupart juste debout. Derrière eux, une boutique minuscule et son unique comptoir …

Depuis le 4 janvier, ce coffee-shop propose des cafés d’exception, achetés en direct chez de petits producteurs puis fraîchement torréfiés par l’Arbre à café*, son partenaire. Sa devise ? Un café extraordinaire pour les jours ordinaires !
Et ça marche : les caféinomanes du secteur se précipitent, mais aussi de nombreux profanes devenus depuis de véritables adeptes. Ils les emportent ou les dégustent sur place.

Finement extraits par Erwan, barista chevronné, il y en a pour tous les goûts. On les découvre sur le tableau noir : expresso, cappuccino, mocaccino**, flat white***, latte****. Je choisis le guatémaltèque, un arabica puissant au goût légèrement chocolaté. Mon cher et tendre, lui, préfère le latte, légèrement caramélisé. Malgré le gobelet en carton, leur goût n’est pas altéré. Surprise : le règlement ne se fait que par carte bancaire. Au moins, on ne peut pas dire qu’ils travaillent au noir !
Et le tarif est somme toute très raisonnable au regard de la qualité.

Le samedi après-midi, les inconditionnels peuvent s’inscrire aux ateliers pratiques :
– Le premier leur permet de découvrir l’histoire et le marché du café, voyager à travers les meilleurs terroirs et suivre la route du grain, de la terre à la tasse. A deux, trois ou quatre, ils observent, touchent, sentent et dégustent une sélection des meilleurs crus et apprennent à réaliser une extraction espresso de qualité.
– Le second les initie aux Latte pour pouvoir donner la bonne texture au lait grâce à la buse à vapeur, le verser pour obtenir de superbes motifs … et épater leurs amis !

Pour conclure : il y a des fois où on a envie de tout voir en noir. 

https://noirbarista.com

* Célèbre torréfacteur parisien alliant un savoir-faire artisanal pointu et les dernières avancées techniques.
** Mélange d’expresso, de liqueur ou de sirop de chocolat, de crème fouettée et de lait (Une vraie bombe !)
*** Boisson à base d’expresso et de lait cuit à la vapeur avec de fines bulles d’une consistance veloutée et brillante.
**** Cf. Top 30 et films des plus beaux dessins sur cafés en bas de cet article : http://lescafesdottilie.fr/artscafe-montreal/ 


Marcella, brunch italien au Métro Villiers
20/01/2019

Marcella

Le 20 janvier 2019

Marcella, 1 boulevard de Courcelles, 75 008 Paris
Lundi/vendredi : 7h30-23h ; samedi : 9h-23h30 ; dimanche : 9h-16h.
Brunch : samedi, 11h30-15h, dimanche et jours fériés : 11h30-16h.
Note globale : 14
Situation : 14
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 12
Prix d’un café : 2,60 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Une couleur souvent tranchée » (parme)

 

Marcella ? C’était la grand-mère du patron, une italienne, certo* ! :
on est donc dans une trattoria** … et ça s’entend à l’accent des serveurs !
Dans l’assiette aussi, on retrouve la Botte – y compris pour le brunch***,
avec des spécialités faites à la casa ou importées de l’autre côté des Alpes.
Par contre, grosse déception sur le café : étonnant pour des italiens ; il fait pourtant partie de leur culture, il est même considéré comme l’un des meilleurs du monde – voire le meilleur (Bien qu’il n’en produise pas, autre paradoxe !)

On est donc boulevard de Courcelles, à deux pas de la commerçante et piétonne rue de Levis et guère plus loin du si romantique Parc Monceau. Les musiciens en profitent pour acheter des partitions (c’est leur quartier !) et les théâtrophiles (si, si, ça se dit !) aller voir une pièce au théâtre Hébertot ou Tristan Bernard.

Sur la place Villiers, la grande terrasse chauffée est entourée de plantes vertes … pour compenser les pots d’échappement ?
Mais à l’intérieur, le brouhaha du carrefour est judicieusement remplacé par une douce musique jazzy.
Et du sol au plafond, tout est en bois : c’est chaleureux !
Quelques éléments complètent la déco, dont une sympathique machine à jambon (italien, bien sûr !)
A l’étage, une autre salle, élégante et intime, comme un salon privé : des canapés et des fauteuils en cuir, une cheminée, ainsi qu’une grande table pour un repas de famille ou entre amis.
De quoi s’offrir une parenthèse italienne au cœur de Paris …

Pour conclure : une cuisine pleine d’à Rome****.

https://www.marcella.fr

* Bien sûr !
** Restaurant populaire traditionnel en Italie.
*** Buffet alléchant alliant préparations italiennes (salade au gorgonzola, pasta aux truffes, charcuteries de pays, panacotta et tiramisu) et gourmandises plus classiques (pancakes, viennoiseries, tartes aux fruits, cheesecakes, brownies…). Deux services à 12h et 14h (réserver le dimanche !) : 29€ pour les adultes et15 € pour les bambini.
**** Mais moins que celle de la Mama de Rossella ! 😉


Le Maresquier, place Saint-Augustin
07/10/2018

Le Maresquier

Le 7 octobre 2018

Le Maresquier, 12 place St Augustin, 75 008 Paris

De 7h30 à 1h (10h le samedi / fermé le dimanche)
Note globale : 13,5
Situation : 13
Cadre : 14
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 13
Prix d’un café : 3,00 €

 

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « On y porte des verres de contact » (cocktail)


A deux pas de la fièvre de Saint-Lazare, un quartier tranquille et cossu :
Saint Augustin du nom de l’église au dôme monumental qui trône sur sa place centrale.
Face à elle, un imposant bâtiment d’inspiration néo-classique : le Cercle National des Armées* aux sculptures militaires et colonnes surmontées de statues, avec, à ses extrémités,
deux brasseries aux larges terrasses.

On choisit la plus calme, face au square : Repos !
Mais les places au soleil ont été prises d’assaut, va pour l’intérieur ! Char-mant au demeurant : parquets et tapis, cheminée et toile de Jouy. Confortable aussi : fauteuils et canapés en cuir, tables à damiers pour les joueurs et un élégant meuble à tiroirs transformé en comptoir.
Pas uniforme non plus, avec son bataillon d’objets rétro : képis, pendules, vieux poste de radio
et machine à écrire, miroir et livres anciens, et même un gramophone – pas un « faux-nographe*** », un vrai gramo’, avec sa grande oreille**** et sa manivelle !

Des hommes d’affaire terminent leur déjeuner – on y mange bien en général 😉
D’autres s’y donnent rendez-vous pour prendre non pas un canaon, mais un cocktail, mon cher ; on vient également y dîner après un spectacle**.
Ici, on sait aussi faire parler la poudre … de cacao. Avis aux grand-mères : un chocolat chaud
leur est spécialement destiné ; un breuvage non pas à 3 balles mais au Grand Marnier*****,
oui Madame !
Les serveurs sont impeccablement sanglés dans leur tenue noire et les prix aussi magistraux
que l’édifice : chic et cher … une addition qu’on n’apprécie guerre.

Pour conclure : coup de fusil près du Cercle des Armées.

https://www.lemaresquier-paris.com

* Oeuvre de Charles Lemaresquier, architecte en chef des palais nationaux, il accueille depuis 1927, officiers, fonctionnaires de la Défense et titulaires de la Légion d’honneur, ainsi que leurs familles et invités.
** Notamment le théâtre Tristan Bernard qui propose des pièces comiques dans une salle de 1911 au décor opulent.
*** Son ancêtre né au XIXème, progressivement remplacé au siècle suivant par le gramophone, puis l’électrophone ou pick-up ou tourne-disques, conjointement au magnétophone, eux-mêmes éclipsés par les techniques de reproduction sonores permises par la numérisation.
**** Son pavillon, dispositif d’amplification en tôle décorée, de forme conique.
***** Depuis 1876, cette liqueur associant la force du cognac à l’exotisme de l’orange des Caraïbes est reconnue pour sa finesse et devenue un produit de luxe (On la retrouvait par exemple sur le très chic paquebot du Titanic).


Drugstore-Publicis-Champs-Elysees
01/10/2017

Drugstore Publicis

Drugstore Publicis, 133 avenue des Champs Elysées, 75 008 Paris | Station Vélib’ 63 rue Galilée | De 8h à 2h (10h le week-end), 365j/an

Note globale : 12

Situation : 17  | Cadre : 12 | Accueil : 8 | Ambiance : 13 | Café : 10

Prix d’un café : 4,00 €

(suite…)


Chez Francis
11/06/2017

Chez Francis

Chez Francis, 7 place de l’Alma, 75008 Paris | Station Vélib’ 3 avenue Montaigne |
Tous les jours de 8h à minuit | symbole-handicap

Note globale : 14

Situation : 15  | Cadre : 14 | Accueil : 16 | Ambiance : 13 | Café : 14

Prix d’un café : 4,50 €

(suite…)


ladurée
03/01/2016

Ladurée

16 rue Royale, 75008 | Station vélib’ 4 place de la Madeleine | Dimanche de 10:00 à 19:00 

Note globale : 15

Situation : 15  | Cadre : 16 | Accueil : 15 | Ambiance : 14 | Qualité du café : 15

Prix d’un café : 3,60 E

(suite…)


Washington-poste-paris
28/06/2015

Washington Poste

3 rue Washington, 75008 Paris  | Station vélib’ rue Lamennais | Dimanche de 8:00 à 2:00

Note globale : 15

Situation : 15  | Cadre : 15| Accueil : 16 | Ambiance : 14 | Qualité du café : 14

Prix d’un café : 2,50 €

(suite…)


Paris-London-Paris
15/03/2015

Paris London

16 place de la Madeleine, 75008 | Station vélib’ sur la place | Dimanche de 8 h à 2 h

Note globale : 14

Situation : 14  | Cadre : 15| Accueil : 13 | Ambiance : 15 | Qualité du café : 13

Prix d’un café : 3,60 €

(suite…)


Petit-Palais-Paris
30/06/2013

Le petit Palais

Avenue Winston Churchill, 75008 | Station Vélib’ rue Dutuit | Dimanche de 10:00 à 17:00

Note globale : 15

Situation : 16  | Cadre : 16| Accueil : 15 | Ambiance : 14 | Qualité du café : 13

Prix d’un café : 2,50 €

(suite…)