Province


image_pdfimage_print
FAVorite Coffee
07/05/2022

FAVorite Coffee

Le 8 mai 2022
FAVorite Coffee, 35 400 Saint-Malo
De 8h30 à 17h tous les jours … sauf celui de Noël !
Note globale : 15
Situation : 12
Cadre : 14
Accueil : 16
Ambiance : 15
Café : 15 
Prix d’un café : 1,70 €

Aux mots croisés du jour :
« Ses paquets ne sont pas toujours recommandés » (Mer)

 

FAVorite Coffee, c’est l’histoire de trois sœurs, Françoise, Annie et Véronique, qui aspirent à se retrouver.
La première a vécu 30 ans en Angleterre où chaque rue a son coffee shop :
en septembre 2019, nos 3 bretonnes quittent leurs métiers respectifs et ouvrent le leur !
Dans cette chaussée parallèle au célèbre Sillon* – plutôt tristouille, il faut bien l’avouer -, la façade ne passe pas inaperçue : jaune comme le soleil, avec quelques tables colorées et un range-vélo … ou planche à voile ou skate-board !

A l’intérieur, l’ambiance est délicieusement british (on est à une trentaine de milles** des îles anglo-normandes) :
une vraie bonbonnière ! On s’enfonce dans un fauteuil avec le quotidien local ou dans le canapé pour taper le carton (jeux à disposition !) Les plus petits s’appliquent aux coloriages-maison, un télé travailleur profite du Wifi, des bruncheurs échangent autour de la table : c’est microscopique, mais tous s’y retrouvent ! L’attention est portée au moindre  détail : bouquet dans une théière, plantes dans des bottes aux couleurs acidulées, serviettes moelleuses près du lavabo.

Mais ce qui distingue « les filles » comme on les appelle ici, c’est leur accueil tout en gentillesse et le soin porté à leurs préparations. Le café brésilien (leur machine répond à un dosage précis !), thé (of course !) et autres boissons chaudes qu’on saupoudre de sucre vanillé, cannelle ou chocolat en poudre. On les accompagne d’un traditionnel breakfast, de gâteaux*** ou de lichouseries****. Les galettes-saucisses, jacket potatoes et autres sont parfaits pour un pique-nique sur la plage voisine – elles ont même prévu une box. Il faut dire qu’ayant ouvert leur FAVorite Coffee juste avant le confinement, nos trois soeurs ont eu le temps d’expérimenter de nouvelles recettes et organiser les livraisons !

Pour conclure : break first royal !

                                                  https://www.facebook.com/favoritecoffeestmalo/

* Longue de 3 km, elle s’étire de la cité intra-muros à la presqu’île de Rothéneuf. Elle est célèbre pour ses villas balnéaires, sa thalasso et ses brise-lames en bois de chêne qui protègent la digue de la force des vagues.
** Un mille nautique (ou marin) est une unité de mesure de distance : environ 1,852 km, soit 60 km environ pour Jersey.
Les autres îles sont à 90 km pour Sercq, 97 pour Herm, 100 pour Guernesey et 120 pour Aurigny. A 30 km, Chausey est un archipel normand (donc français), situé dans la baie du Mont Saint-Michel. Sa « Grande-Ile » est la seule habitée (30 ha !)
***  Muffins, scones, pancakes, cup cakes.
**** Pâtisseries et sucreries bretonnes (du breton «  lichou », qui signifie gourmand).


Dinard
01/05/2022

Cabane à Manger

Le 1er mai 2022
La Cabane à manger, 1 quai de la Perle, 35 800 Dinard
D’avril à novembre, de 9h à 21h le WE et tous les jours pendant les vacances scolaires
Note globale : 14
Situation : 17
Cadre : 13
Accueil : 15
Ambiance : 14
Café : 12 
Prix d’un café : 1,80 €

Aux mots croisés du jour :
« Mouvement de grève » (marée)

 

Envie de prendre le large ? Cap sur Dinard !
Trop de touristes sur les terrasses de la plage de l’Écluse ? Suivez le GR 34 pour contourner la Pointe du Moulinet et rejoignez le port de plaisance Alain Colas. Une terrasse bien plus originale vous attend …

Originaires de Saint-Malo, ses concepteurs tenaient un restaurant à Rennes.
Fille et petite fille de restaurateurs, Virginie était née dans la marmite ; Jacques quant à lui, était écologiste dans l’âme.
C’est pendant le premier confinement qu’ils ont eu l’idée de cette Cabane à manger.
Ils ont repeint leur caravane vintage aux couleurs de la Rance puis l’ont aménagée pour pouvoir y cuisiner.

L’hiver, ils sillonnent la Côte d’Emeraude et proposent des petits-déjeuners bien-être pour séminaires en bord de mer, brunchs de mariage, soirées d’anniversaires pour marins d’eau douce ou dîners champêtres avec ambiance guinguette. Leur caravane se faufile partout, dans les jardins, les granges – et même les salles de réception !

L’été, ils jettent l’ancre – à Dinard* depuis l’an dernier.
Cette année, ils y sont depuis début avril et ne largueront les amarres qu’après la Route du Rhum**.

Dès l’aube, les travailleurs du port viennent prendre leur café et les plaisanciers un panier-repas pour leur expédition en mer, les petits-d’homme savourent une gaufre caramel au beurre salé, les jeunes un apéro-paddle. Toute la journée, les flâneurs de la (très romantique) Promenade du Clair de lune*** font une pause sur le ponton en bois …

L’équipe (en marinière !) s’affaire. Au menu, uniquement des produits frais et locaux****. Face à la baie, les pieds (presque) dans l’eau, il ne reste plus qu’à profiter de la vue sur les remparts de Saint-Malo et la tour Solidor de Saint-Servan, puis se laisser bercer par le clapotis des vagues et le tintement des haubans.

Pour conclure : une affaire qui roule.

                                                                                     lacabaneamanger.com

* Après répondu à un appel d’offres de la Ville de Dinard qui voulait donner vie à cet endroit.
** Novembre 2022, puis tous les 4 ans.
*** Notamment le soir pendant l’été, quand elle s’anime de sons et lumières, de 21h30 à 23h du 1er juillet au 31 août.
**** Café de la Brûlerie du Castel de Domloup (bon mais servi dans un minuscule gobelet en carton, sans rien d’autre !) et thés Lindfield de Dinard, à déguster avec des gâteaux et autres sablés bretons.
Egalement du cidre pression,  de la bière locale (la Nautica), des jus de fruits bio et cocktails maison.
Et pour les accompagner, des gaufres à la farine de sarrasin et pesto, assiettes de truite fumée, rillettes de poisson sauvage ou tapas de la mer : pattes d’araignée et mayo aux épices, lançons de Saint-Malo frits ou tartares d’alguesvoire bols de palourdes à la salicorne fraîchement cueillie en août.            


Au coeur de la Cité corsaire
26/02/2022

Le Galion

Le 27 février 2022
Le Galion, 1 passage Blanche Hermine*, 35 400 Saint-Malo
Tous les jours de 10h à 21h
Note globale : 16
Situation : 17
Cadre : 17
Accueil : 16
Ambiance : 16
Café : 13 
Prix d’un café : 1,50 €

 

Le galion ? Voilà qui évoque la mer ! A l’origine, c’est un grand navire à voiles, utilisé pour le commerce avec le nouveau monde, puis par les pirates. Un couple de malouins** en a acheté une réplique*** qu’il a ramenée d’Espagne fin janvier, pour l’amarrer face à la Porte principale de la Cité corsaire.

Dans la ville fortifiée, c’est aussi l’un des (nombreux) bistrots. Depuis 70 ans, il fait partie des murs ; d’ailleurs, il n’a pas changé. Face à la place du marché aux légumes, ses tonneaux transformés en tables invitent ceux qui veulent profiter de l’air vivifiant. Quant aux amateurs de vintage, après avoir vu son Solex en devanture – un vrai, avec le bidon attaché à la roue ! -, ils ne résistent pas à l’envie de pousser la porte …

Un imposant comptoir, quelques tables, mais surtout, des murs au plafond, un vrai bric à brac d’un autre temps. Retour vers le passé : on s’installe (pas vraiment confortablement !) sur les sièges de cinéma du fond, histoire de ne manquer aucun détail : plaques émaillées, réclames (5 centimes, le Pepsi !), phonographe, téléphone, télévision en noir et blanc (elle fonctionne !), frigo, gants de boxe, ballons de rugby, club de golf, planche à roulettes, skis, patins à glace, bicyclette, Vespa, bidons, casque d’aviateur (et ses lunettes pour se transporter dans un aéroplane blindé !) mais aussi de capitaine, bérets de marins etc. Un véritable inventaire à la Prévert …

Beaucoup d’habitués ; visiblement, c’est le port d’attache des habitants du coin. Quelques touristes aussi venus prendre des forces avant un tour des remparts ou une balade iodée le long du Sillon**** … voire s’y réchauffer après une bonne rincée !

Pour conclure : c’est un beau bar, pas un bobard !

https://fr.restaurantguru.com/Le-Galion-St-Malo

* Selon la légende, elle aurait pu échapper à ses chasseurs par un marais boueux mais préféra leur faire face plutôt que salir son pelage immaculé. Emue, Anne de Bretagne ordonna sa grâce et l’animal devint le symbole de la Bretagne.
« L’Hermine qui marche sur la Herse » est celui de Saint Malo. On la trouve sur son drapeau et un peu partout dans la ville fortifiée, notamment à l’entrée des remparts et sur les 150 clous de voirie disséminés dans la vieille ville.
** Habitants de Saint-Malo.
*** Voilier de 23 mètres de long, le Wodnik a été fabriqué en Pologne vers 1950 et utilisé pour la série télévisée espagnole « Piratas ». Ses propriétaires ont le projet d’y organiser des réceptions pour les entreprises, des fêtes ou des anniversaires.
**** Sur plus de 3 km, la plus grande plage de Saint-Malo est célèbre pour ses brise-lames en chêne qui protègent sa digue de la force des vagues. Édifiés au début du 19è siècle, leur profondeur est au moins égale à leur hauteur visible.


Colmar
01/01/2022

Café de la Lauch

Le 2 janvier 2022
Café de la Lauch, 7 rue de la Poissonnerie, 68 000 Colmar
De 9h30 à 18h, sauf mercredi et dimanche.
Note globale : 14
Situation : 15
Cadre : 14
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 13   
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
Elle est courante dans une maison (Eau)

 

« Lauch » signifie « poireau » : quel drôle de nom pour un café ! Un légume certes apprécié depuis l’Antiquité mais … quel rapport avec notre estaminet ? Premier indice : la rivière voisine porte le même nom. Poursuivons notre enquête.
La Lauch* et ses canaux traversent la ville. Au Moyen-âge, ils irriguaient les cultures et permettaient aux maraîchers d’acheminer leur production directement à quai du marché couvert, grâce à leurs barques à fond plat. Et le poireau étant le plus consommé des légumes à cette époque**, ceci explique cela !

Autour de ces canaux, la « Petite Venise » est le quartier le plus pittoresque et typique de Colmar. Pas étonnant que ses rues piétonnes soient englouties par des flots de visiteurs. Pourtant, quelques oasis de calme subsistent. Telle cette maison à pans de bois, dont le rez-de-chaussée est devenue café. Un vrai café alsacien, avec ses objets traditionnels et photos d’époque, son vieux bahut rustique transformé en comptoir, sa chaleur et son authenticité. Il y a 4 ans, Florence et son fils Maxime ont voulu y recréer une atmosphère « heimlich », comme dit, un mélange d’intimité et de convivialité.
Et griotte sur le Strudel : sa terrasse à l’arrière qui surplombe la Lauch. On remonte la tirette*** de son gilet pour s’y installer et observer les traditionnelles barques à fond plat glisser sur l’eau … et leurs hordes de touristes saisis de froid !

Un (bon) café, un chocolat ou une pression**** ; voilà qui va nous réchauffer ! Ou bien un breuvage de saison : infusion de gingembre-miel- citron, thé de noël, vin ou jus de pommes chaud aux épices voire … tisane des enrhumés !
Et, pour les accompagner, un Stück de Linzertorte ou de Kugelhopf***** – maison, natürlich !

Pour conclure : bonne pêche !

https://www.facebook.com/cafedelalauch/

* Affluent de l’Ill – et donc sous-affluent du Rhin.
** Aujourd’hui encore très prisé, la France en est le 1er producteur européen !
*** Fermeture éclair.
**** Dernière bière alsacienne, elle est fabriquée depuis 1640 dans la plus ancienne brasserie de France.
***** Déjà connue au 17ème siècle, cette spécialité de Linz (Autriche) est une tarte aux fruits rouges recouverte de croisillons de pâte tressés. Gâteau icône de l’Alsace, le Kugelhopf est quant à lui une brioche à pâte levée, dont l’apparence est caractéristique en raison de son moule, à la forme haute, cannelée et creusée en son milieu. NB. Un Stück = une part.


Salon de thé à Colmar
26/12/2021

L’Artémise

Le 26 décembre 2021
L’Artémise, 10 rue des Ecoles, 68 000 Colmar
De 10h à 18h, sauf le mardi et le mercredi.
Note globale : 14
Situation : 16
Cadre : 13
Accueil : 13
Ambiance : 14
Café : 15 
Prix d’un café : 2,00 € 

Aux mots croisés du jour :
Pigeon voyageur (touriste)

 

Il était une fête : les marchés de Noël à Colmar*. Effluves de pains d’épices et vin chaud, illuminations, décorations, c’est un vrai conte de fées ! Des branches de sapins, boules de Noël, vieux skis, arrosoirs, ours en peluche ou Mannele** ornent les façades des maisons à pans de bois. Les Colmariens ont des idées plein la fête et ils ont mis le paquet !

A l’entrée de la Petite Venise, une longue file s’étire devant la vitrine d’un salon de thé : l’Artémise***.
Sur sa terrasse, le mobilier a été judicieusement empilé ; c’est que les températures sont négatives.
L’attente est interminable. C’est presque frig’horrifiés qu’on obtient enfin le sésame.

L’intérieur est plutôt cosy, plus british qu’alsacien – limite kitsch, avec ses balustrades blanches et son papier peint fleuri. Mais surtout, dès l’entrée, d’exquises créations**** font de l’œil aux gourmets : idéal pour une pause sucrée après de longues pérégrinations dans les rues étroites de la vieille ville. L’ambiance est tranquille, pourtant c’est bondé : les clients savourent …

Horreur : plus aucune tarte, leur spécialité (Ah ! Si on n’avait pas poireauté ¾ d’h !!) Scones à la crème surette, mont-blanc à la mousse de marrons ou forêt noire revisitée ? Non, c’est moins notre tasse de thé. Ce sera donc un café.
Excellent au demeurant – mais sans biscuit, chocolat ou même verre d’eau. Un seul morceau de sucre … et un tire-langue en bois : LA faute de goût ! Par contre le chocolat chaud de mon cher et tendre n’est ni trop gras, ni trop lourd, juste parfait. Et il a droit à une vraie cuillère, lui ! Au final, on reste tout de même un peu sur notre faim …

Pour conclure : art de mise, tartes promises …

https://www.facebook.com/lartemise/

Une autre bonbonnière où prendre un chocolat viennois accompagné d’une bonne part de tarte au fromage blanc dans une atmosphère délicieusement ouatée : http://lescafesdottilie.fr/croissant-dore-colmar-alsace/

* Du 26 novembre au 29 décembre, 6 marchés de Noël et 186 maisonnettes (de fabrication locale) sont répartis dans la vieille ville. Avec 76% d’exposants alsaciens, ils remettent à l’honneur ses traditions. À commencer par sa gastronomie : foies gras, choucroutes et pains d’épice, mais aussi spectacles culinaires présentés par des chefs les jeudis et les vendredis.
** Brioche en forme de bonhomme, préparée par les alsaciens pour la Saint-Nicolas.
*** Plante qui pousse au bord des chemins, utilisée sous forme de sirop ou de tisane.
**** Réalisées par Johann, ancien élève de Le Notre, et son épouse Jung Yeon.


Café de Colmar
19/12/2021

L’Ancienne Douane

Le 19 décembre 2021
L’Ancienne Douane, 7 rue du Conseil Souverain, 68 000 Colmar
Tous les jours de 9h30 à 1h30
Note globale : 12,5
Situation : 16
Cadre : 10
Accueil : 10
Ambiance : 16
Café : 11 
Prix d’un café : 2,00 € 

Aux mots croisés du jour :
« Ballon d’Alsace » (Riesling)

 

L’Ancienne Douane, café du centre historique de Colmar, a pris le nom du monument voisin. Dans une grande maison
à pans de bois, il bénéficie de plus, l’hiver, d’une extension de type chalet, en lieu et place de la terrasse.

L’intérieur est par contre banal, limite décevant (Pourquoi des écrans géants ??) Et si les fourrures et coussins des banquettes apportent un peu de chaleur, c’est surtout chez les habitués qu’on la trouve. Nombreux dès l’ouverture – d’autant que, malgré les marchés de Noël, les cafés ouverts le dimanche sont rares. Et visiblement heureux de s’y retrouver !

– Güete Morga, ça geht* ? 
– Un vin chaud ?
– Juste un schlouk** !
– T’es réchauffé, toi ! T’as pas mis ta finette*** ?
– T’inquiète, il a du Späck**** !
– Nom d’une choucroute, c’est même un Bierbüch, weisch***** !
– Mais non, c’est mon pt’it dernier !
– Ouaih, t’as forcé sur la binouze …
– Bon, j’dois filer ! Comme dit******, on s’voit après …
– Allez salut, et surtout la santé ! 

Le café ? Correct, sans plus, même s’il est accompagné d’un chocolat emballé d’un papier doré.
Le crème ? Quel crème ? Juste un café servi avec deux capsules de « Sahne*******» – en fait du lait en quantité lilliputienne. Si vous rêviez de mousse, changez de crèmerie … c’est le cas de le dire !

Pour conclure : conseil d’ami, passez la Douane.

https://www.facebook.com/Ancienne-Douane-AD-Colmar-809004395788771/

* Bonjour du matin suivi du « Comment tu vas-tu ? » des québécois, mais version locale 😉
** Gorgée.   
*** Maillot de corps.   
**** Graisse.   
***** Ventre de buveur de bière, tu vois !
****** Employé à tort et à travers en début de phrase.    
******* « Crème » en allemand.

NB. De l’autre côté de la place, un bien meilleur établissement testé à Noël 2016 et toujours ouvert (et bondé !) :
http://lescafesdottilie.fr/jadis-et-gourmande-colmar-alsace/ 

 

 


Pub irlandais de Saint-Malo
07/11/2021

Le Saint-Patrick

Le 7 novembre 2021
Le Saint-Patrick, 24 rue Sainte-Barbe, 35 400 Saint-Malo
De 11h à 1h, 12h le samedi, 15h le dimanche
Note globale : 16
Situation : 16
Cadre : 16
Accueil : 14
Ambiance : 18
Café : 13 
Prix d’un café : 1,80 €

Aux mots croisés du jour : « Espace verre » (bar)

 

La nuit tombe sur la Cité corsaire … et la pluie ! Près de la Porte Saint-Vincent, des silhouettes furtives pressent le pas.
Au coin d’une ruelle, une lumière tremblote. Sur une vieille bâtisse aux volets verts, on distingue une enseigne :
le Saint-Patrick. La couleur est donnée, c’est un pub irlandais.

Poussons la porte. Surprise : une pièce sombre au cadre aussi vieillot que pittoresque, mélange d’Irlande et de cité malouine. Sur trois niveaux, les salles s’enchaînent, biscornues et encombrées d’un joli capharnaüm.
Tout est de bric et de broc, mais on fait de belles trouvailles : les bouteilles de whisky servent d’abat-jours, les tonneaux et fûts de rhum de tables. Pas de doute, on est dans un vrai pub marin !

Avis aux amateurs de football, handball et rugby :
des maillots recouvrent le plafond du bar et vous pouvez suivre les matchs sur de grands écrans.
Au premier étage, vous pouvez même les voir d’une banquette circulaire surplombant le rez-de-chaussée (insolite !) ou d’un des vieux strapontins qui l’entourent.
Vous préférez les fléchettes ? Lancez-vous dans une partie endiablée sur fond de vieux rocks bien choisis !
Pour une soirée entre amis, c’est vraiment le bon plan ! L’ambiance est toujours animée, même en basse saison, voire enflammée *. Les graffitis laissés sur les murs en témoignent. Eh, oui ! Ici, l’expression est libre. Les petits d’hommes qui accompagnent leurs géniteurs ce matin sont éberlués … et ravis !

Par contre, mieux vaut ne pas être PMR** : les escaliers sont (très) raides, et en plus, il faut prendre sa conso en bas puis l’emporter à l’étage. Heureusement, on y boit bien – avec modération, of course ! : bières au Fût (dont la Saint-Patrick, uniquement brassée pour eux), whiskies au choix hallucinant, Irish coffee … mais aussi simple café (Ouf !).
Les téméraires pourront tenter le Chouchenn, voire le rhum au piment maison … mais l’accompagneront de saucisson*** (c’est atrocement fort !) Me croirez-vous : il y a même un vin alsacien et les meilleurs bretzels du coin 😉

Pour conclure : un rocher sur lequel il est bon de s’échouer.

https://www.facebook.com/lesaintpatrickirishpub/

* Soirées étudiantes le jeudi, concerts le samedi – sans compter la Saint-Patrick ou « Paddy’s Day » :
chaque 17 mars, les Irlandais du monde entier se retrouvent pour la célébrer.
Le vert, couleur de leur pays, est de sortie et la bière coule à flots.    
** Personne à Mobilité Réduite.                                                        
*** Saucisson de qualité avec planche à découper (5 €).  

NB. Au 3 de la même rue, un café encore plus incroyable : http://lescafesdottilie.fr/la-java-saint-malo/ 


Café emblématique du Trégor
31/10/2021

Le Barn’s

Le 31 octobre 2021
Le Barn’s, 33 place du Général Leclerc, 22 300 Lannion
Tous les jours de 9h à 1h,
Note globale : 14
Situation : 17
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 15
Café : 13 
Prix d’un café : 1,50 €

Aux mots croisés du jour : « Un monde de bruts» (cidrerie)

 

Le Barn’s* : sans doute le café le plus photographié de la Côte de Granit Rose ! Installé dans l’une des emblématiques maisons à pans de bois du centre historique de Lannion**, sa façade est classée et daterait de 1602.

Au printemps 2018, un Trébeurdinais le reprend et y entreprend d’importants travaux. Mais deux ans et un Covid plus tard, il jette l’éponge.
Deux amis*** s’y intéressent alors ; pour eux, la crise est passée, les affaires vont reprendre. Ils l’acquièrent le 28 octobre 2021 … jour du deuxième confinement – et donc de fermeture des commerces « non essentiels ». Pas de chance pour nos bistrotiers, d’autant qu’ayant signé à cette date, ils ne sont éligibles à aucune aide de l’État. Pourtant, ils restent confiants, le Barn’s rouvrira : « Il ne va pas fermer avant d’avoir ouvert, ça c’est certain », assurent-ils. Ici l’on sait, que si on ne peut changer la direction du vent, on ajuste ses voiles pour atteindre sa destination …

Bien vu ! Le 19 mai, tables, chaises et tonneaux (les mange-debout du cru !) trouvent enfin place sur le parvis. Une terrasse aussitôt plébiscitée – surtout le jeudi, jour du marché. Trois semaines plus tard, l’intérieur ouvre à son tour. Peu à peu, les conditions drastiques du départ sont levées**** ; le Passe sanitaire suffit à présent. De quoi profiter du cachet de la bâtisse (parquet, faïences, pierres apparentes et poutres en chêne massif), et en cette période d’Halloween, des ribambelles de fantômes et citrouilles … assorties aux banquettes de velours orange !

L’équipe est aux petits soins et les locaux au rendez-vous, heureux de partager un café, une bolée de cidre ou une chope de bière (il y a même de la Delirium rouge***** !)

Pour conclure : résurrection après une mise en bière. 

https://www.facebook.com/Le-Barns  

* Anciennement « Lannionais », Alain Malo, son ancien propriétaire l’a cédé à Manu Berthou qui l’a rebaptisé « Le Barn’s ».
** Capitale du Trégor, Lannion est réputée pour ses maisons à colombages, dont certains murs exposés aux intempéries sont recouverts d’ardoises, comme on le voit souvent en Bretagne.
*** Nicolas Le Gros, patron du Breizh Shelter, et Mathieu Le Huérou, son ami d’enfance et associé.
**** Cf. Première terrasse après la réouverture : http://lescafesdottilie.fr/chez-fred-bordeaux/ 
***** Bière belge à la robe rouge et aux notes puissantes de cerise.      


Le vieux Mans
24/10/2021

Café Crème

Le 24 octobre 2021
Café Crème, 2 rue de la Barillerie, 72000 Le Mans
De 11h à 1h, 9h le samedi, 11h30 à minuit le vendredi
Note globale : 14
Situation : 15
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 13 
Prix d’un café : 1,80 €

Aux mots croisés du jour : « Finit en queue de poisson » (sirène)

 

Le Café Crème ? Une boisson réconfortante à l’entrée de l’automne … mais pas seulement : au Mans, c’est une institution. C’est que leur Café Crème est au cœur de la cité sarthoise, autant dire, incontournable !

Sa bâtisse se dresse à l’angle de deux petites rues pavées et de sa terrasse, on aperçoit l’enseigne du vieil hôtel particulier* qui lui fait face. Elle représente une sirène jaillissant des flots qui a donné son nom à la place. Au centre, une sculpture reproduit aussi ces créatures mythiques** tandis que l’eau d’une fontaine ruisselle tranquillement à l’ombre d’un bel érable : bucolique et apaisant pour les passants désireux de se poser. Et ils sont nombreux aujourd’hui, les touristes notamment. Ils ont raison, la vieille ville a été superbement restaurée : Le Mans mérite plus que 24 heures !

La crise Covid et sa longue fermeture des bars et restaurants imposée avait permis au nouveau propriétaire de réaliser d’importants travaux. A la réouverture, en mai dernier, les Manceaux ont ainsi découvert un nouveau logo sur la façade. Et à l’intérieur, un mobilier volontairement sobre qui met en valeur les vieilles briques et poutres, et nous replonge des siècles en arrière. Sur les deux étages, de petites salles se succèdent, un vrai dédale !

Mon café ? Une crème ! Non, qu’il ait un parfum formidigieux***, mais j’apprécie sa jolie tasse en porcelaine peinte de vieilles boutiques en noir et blanc, ainsi que le mini carambar qui l’accompagne … et me rappelle nos friandises des années soixante 😉

Pour conclure : tel Mans charmant.

https://www.facebook.com/cafecremelm/

* Datant de 1726, il est l’un des premiers hôtels particuliers construit au Mans et aurait appartenu au négociant en étamine Véron du Verger. La statue de la sirène est en fait un bas-relief et marque l’expansion outre-Atlantique du commerce de cette étoffe mince et légère si recherchée, que Jean Véron avait inventée au XVIIe siècle.
** Intitulée « Sirènes » et créée en 1991 par Claude Ribot, sculpteur dessinateur né au Mans (1934-2010).
*** Formidable et prodigieux à la fois !        


Chez Fred ou le Bar des Vedettes
23/05/2021

Chez Fred

Le 23 mai 2021

Chez Fred, 19 place du Palais, 33 000 Bordeaux
Du lundi au samedi de 7h30 (9h le WE) à 2h (21h pendant le couvre-feu) 
Note globale : 16
Situation : 17
Cadre : 15
Accueil : 17
Ambiance : 17
Café : 14 
Prix d’un café : 2,00 €

 

Enfin ! Depuis mercredi, tous les signaux sont au verre … ou presque :
pour le petit noir au comptoir, nous attendrons le 9 juin.
Pour l’heure, ceux qui n’ont pas été terrassés par le Covid se contentent de savourer leur première gorgée de bière* en terrasse. Les conditions sont encore restreintes : jauge à 50%, moins de 6 par table, gel hydroalcoolique, masque lors des déplacements et horaires contraints – même si le couvre-feu est plus tardif**. Mais ni ces restrictions, ni la pluie (première cliente !), ne douchent notre enthousiasme : à nous la terrassothérapie !

Ca repart très fort : les cafetiers passent de la dépression à la pression – du moins, c’est mon impression. Tables et chaises fleurissent sur les trottoirs. Et sur les places de stationnement adjacentes, de nouvelles terrasses émergent, bâties en hâte avec des palettes. Quant aux clients, ils se bousculent. Les serveurs sont obligés de filtrer ; comme ils ne peuvent ouvrir qu’à moitié de leur capacité, certains préfèrent les champions de la descente (capables de boire pour 2 !)
Mais rien n’arrête les sevrés du café, pas même la météo. S’il le faut, ils viennent avec écharpe, couvre-chef, ciré et parapluie. De petits malins font mine de s’inquiéter :
« On a réservé sur Doctolib, combien de temps faut-il entre 2 doses d’expresso ? »

A Bord’eaux aussi, c’est l’effervescence. Non loin de la Garonne, Fred, le patron du Bar des Vedettes, a ressorti son mobilier et ses guirlandes de loupiotes. La placette a pris des airs de fête ; on dirait le sud !*** L’atmosphère est chaleureuse et tranquille. Pas une voiture, bien qu’on soit au cœur du centre historique. On aperçoit d’ailleurs la majestueuse silhouette de la Porte Cailhau****, monument emblématique s’il en est. Que dis-je ? Chais d’œuvre !!
Et quand le soleil se couche sur la place, la terrasse de Fred devient un lieu mag’hic.
Pas étonnant que les bordelais s’y précipitent …

Pour conclure : avec le lancement du barathon, n’oubliez pas la modération !

http://www.barchezfred.com

* Cf. « La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules » est un recueil de Philippe Delerm (1997).  Pour lui, le bonheur tient en 34 « plaisirs minuscules ». Il évoque, sous forme de petites séquences, la satisfaction immense qu’il tire de petits gestes insignifiants et nous rappelle que prendre le temps, socialement ou pour soi, n’est pas une perte de temps. 
** Il passe de 19 à 21h.
*** Chanson écrite et interprétée par Nino Ferrer en 1975, son plus grand succès.
**** Appelée aussi porte du Palais, elle faisait office à la fois de porte défensive et d’arc de triomphe. Construite en 1450, elle est classée monument historique depuis le 28 mai 1883.


Page 1 of 912345...Last »