image_pdfimage_print
Théâtres et nounours
03/04/2022

Backstage

image_pdfimage_print

Le 3 avril 2022
Backstage Café, 31 bis rue de la Gaité, 75 014 Paris
Tous les jours de 9h à minuit
Note globale : 13
Situation : 13
Cadre : 14
Accueil : 12
Ambiance : 13
Café : 12 
Prix d’un café : 2,90 €

Aux mots croisés du jour :
« Petite ou grande, elle vous regarde de haut » (Ourse)

 

« Backstage », en anglais « coulisses » … c’est qu’on est ici dans la rue des théâtres :
. Au 6, le Rive-gauche fait la part belle à la création contemporaine,
. Au 19, la Comédie italienne sera bientôt remplacée par un immeuble neuf, après une (incompréhensible) décision de la Mairie de Paris : sa façade baroque d’un bleu azur est si incroyable qu’elle figure pourtant dans tous les guides !
. Au 20, Bobino est la plus célèbre salle de music-hall de Paris,
. Au 26, la Gaîté-Montparnasse propose des formules dîner-spectacle,
. Au 31, Montparnasse et Petit Montparnasse ont des programmes très éclectiques.
Autant dire, qu’avant et après les représentations, la rue fourmille de spectateurs et comédiens, tous désireux de se rafraîchir le gosier et/ou se sustenter.

Ce Backstage-là, je l’avais repéré en septembre dernier : deux énormes ours en peluche avaient tranquillement enfourché les motos garées devant. Et puis, je me suis rendue compte qu’il y en avait d’autres (des ours, pas des motos !), installés dans d’amusantes positions : l’un d’eux portait l’ardoise du menu, un autre  étudiait consciencieusement la carte, d’autres encore se tenaient à la fenêtre, le museau écrasé contre la vitre. En repassant début janvier, je les avais revus : tous avaient une couronne sur la tête ! Il me tardait de pouvoir prendre un café avec eux …

A l’ouverture ce matin, ce sont les seuls à être attablés, une dizaine, chacun dans une posture différente. L’un d’eux accepte de nous recevoir à sa table et nous regarde d’un air … bonhomme ! Le serveur est moins affable, mais consciencieux. Et le café moins rond que nos plantigrades. Heureusement, une amande au chocolat vient l’adoucir et l’eau qui les accompagne est servie dans un verre à pied : la classe !

Un cadre de bois brut aux lignes sobres, des briques et des pierres, des fauteuils confortables : pas étonnant qu’ils l’aient choisi pour tanière !

Pour conclure : un accueil un peu ours …

https://backstage-hipi.jimdosite.com

NB. Inspiré par les ours confinés des Gobelins :

Coronavirus Café / 4

 


Montmartre
26/03/2022

Café-Tabac

image_pdfimage_print

Le 27 mars 2022
Café-Tabac, 1 bis rue Ravignan, 75 018 Paris
L-Ma 8h30 à15h, J-V 8h30 à17h, S-D 9h à17h (fermé le mercredi)
Note globale : 16
Situation : 17
Cadre : 13
Accueil : 16
Ambiance : 17
Café : 16 
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour : « Une feuille qui a ses amateurs » (tabac)

 

« Café-tabac » : drôle de nom puisqu’il n’a de tabac que l’enseigne … mais il a eu été !
C’est en remontant la butte* qu’on a découvert ce café microscopique : vingt mètres carrés baignés de lumière (belles pierres claires et surtout, vitres à foison !) mais peu de tables : mieux vaut éviter de venir en meute – même si, par temps clément, la terrasse offre quelques places supplémentaires (plein sud !) A l’intérieur, la déco s’inspire du code couleur rouge et blanc de la fameuse carotte**, du carrelage aux stores, en passant les meubles et la vaisselle.

Si la place des Abbesses fourmille quelques mètres plus bas, ici, l’ambiance est tranquille et bon enfant.
Des touristes s’y hasardent parfois, mais ce sont surtout les riverains qui y prennent leurs quartiers. Avec leurs enfants, voisins et amis, ou bien en solo pour lire ou travailler. Pas de wifi par contre, c’est volontaire, mais la presse du jour, des magazines et même des albums pour les plus jeunes sont à disposition.

Derrière le comptoir, Charlotte, fille d’un torréfacteur australien, s’occupe de la pâtisserie, tandis que son barista de mari prépare notre nectar*** dans les règles de l’art. Mon ristretto a des notes d’épices, de chocolat et de pain grillé, tandis que le Golden Latte**** de mon cher et tendre, orné d’un joli cœur, est crémeux à souhait.
A la table voisine, un couple d’habitués attaque son brunch dominical : chocolat chaud au caramel, jus pressé minute et viennoiseries, suivis d’œufs brouillés (LA spécialité de la maison !) et pastels de nata *****… pour faire glisser ! 😉

Pour conclure : un café qui fait un tabac.

https://www.cafetabac.fr  

* Montmartre.
** Au XVIe siècle, le tabac était vendu en feuilles que l’on mâchait ou fumait. Elles étaient rassemblées en un petit rouleau ficelé … ressemblant à une carotte ! Depuis les années 30, celle-ci est devenue le signe distinctif des bureaux de tabac.
*** Café australien provenant d’Amérique du Sud servi à l’italienne, comme à Melbourne et un peu partout au pays des kangourous, où ce genre de bar fait fureur.
**** Au lait de vache, soja, avoine, amande ou riz.
***** Célèbres douceurs de Belem : http://lescafesdottilie.fr/pasteria-de-belem-lisbonne-portugal/


Studio-Café
19/03/2022

The New Me

image_pdfimage_print

Le 20 mars 2022
The New Me, 27 avenue Mozart, 75 016 Paris
De 8h à 19h (9h le WE)
Note globale : 14
Situation : 13
Cadre : 13
Accueil : 17
Ambiance : 13
Café : 16 
Prix d’un café : 2,00 €

Aux mots croisés du jour : « Il peut abriter un solitaire » (écrin)

 

« The New Me », c’est un concept ! En français, « Le Nouveau Moi » : tout un programme ! C’est celui d’une ancienne avocate, fervente adepte de sport. A l’occasion du premier confinement, période anxiogène et statique ô combien, elle a l’idée de mettre des cours en ligne pour permettre aux gens de connecter leur corps et leur esprit, et lâcher prise.
Gros succès ! Elle développe donc cette activité, suit des formations, puis ouvre cet établissement le 7 mars dernier.

Mais le café dans tout ça me direz-vous ? Elle adore ! Pour rendre son espace plus agréable, elle le décore non seulement de manière zen mais investit dans une Marzocco, la Rolls Royce des machines à café. C’est comme ça que mon cher et tendre, de passage à la Muette, la découvre il y a deux semaines : on est juste en train de la livrer. Son œil d’expert tilte aussitôt. En même temps, s’il y a bien un comptoir sur la gauche et ses deux hauts (et originaux) tabourets en bois, l’espace est minuscule et aucune chaise, ni table. Juste deux fauteuils et tables basses au pied d’un bananier. Pourtant, la porte affiche bien : « Studio-café ». Un lieu insolite donc, me rapporte-t-il, ce qui ne manque pas d’attiser ma curiosité !

Une jeune femme charmante nous accueille … et nous rassure : oui, on peut prendre un café sans participer à un cours*. L’espace est certes étroit, mais ils attendent l’autorisation d’installer des tables et des chaises sur le (large) trottoir. Et elle nous raconte toute l’histoire en nous préparant notre délicieux nectar, un Latte au lait végétal** pour mon cher et tendre, un expresso pour moi, servis dans de jolies tasses rondes. On les déguste sous notre arbre en observant les lieux : camaïeu de rose et blanc-cassé, bouquets de fleurs claires et musique douce, c’est vrai qu’on s’y sent bien !

Pour conclure : Entrez dans la danse !

https://thenewmeparis.com

* Cours d’une heure de danse (Urban, Groove ou New Latin), Yoga (Doux-stretching, Open Jivamulti, Yaga Vinyasa), Boxe (New Boxe, CardioBoxing), New Pilates et autres dont leur « New Me » …
** Coco, amande ou avoine.


Près de la Tour Eiffel
12/03/2022

Kozy

image_pdfimage_print

Le 13 mars 2022
Kozy, 79 avenue Bosquet, 75 007 Paris
Tous les jours, de 8h à 16h (9h à 17h le WE)
Note globale : 14
Situation : 14
Cadre : 12
Accueil : 15
Ambiance : 13
Café : 16 
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
« Elle est meilleure avec des lentilles » (vue)

 

Kozy, mais avec un « K » ! Parce que son homonyme* signifie, selon le Larousse, « confortable, douillet, agréable » :
pas vraiment le cas de ce Kozy-là**.  En tous cas pas aujourd’hui, ni à cette heure …

Arrivés à l’ouverture, c’est déjà plein comme un œuf : en fait, ce n’était pas 9h30 mais 9h (ne jamais prendre pour parole d’évangile les horaires affichés sur les sites !!) La demoiselle de l’entrée refoule prestement un groupe de 3 personnes avant nous. Ni places, ni réservations. On rebrousse chemin ? Non, car elle nous avise : il reste une table de 2 au fond de la seconde salle. Un couloir plutôt, vu son étroitesse. Par chance, les serveurs sont tous épais comme des stylos – à moins que ce ne soit un (judicieux) critère de recrutement. Ils sont 5, tous charmants. De quoi compenser (un peu) le fait d’être parqués à l’arrière : 6 sur la banquette, autant en face et 6 le long du mur : 18 agglutinés dans ce mouchoir de poche … heureusement qu’Omicron*** est sur le départ !! Ah, j’oubliais, un 19è convive, installé à nos pieds, pauvre toutou apeuré qui lorgne d’un air envieux le croissant de mon cher et tendre …

Donc du monde – c’est le cas de le dire, ils viennent de partout : anglais, Indiens, Japonais. Des touristes sans doute ; la Tour Eiffel et les Invalides sont à côté. L’ambiance est bruyante (forcément !) mais détendue. La déco basique mais sympa (j’aime bien le camaïeu de bleus de la banquette en bois !) On se croirait dans un bar berlinois …

Café de spécialité, Latte joliment décoré, mais surtout, brunch maison et healthy : à cette heure, c’est lui qu’on plébiscite : Granolas (Sirop d’érable, graines de Chia**** ou Peanut Butter), Pancakes (banane-caramel, fruits frais ou oeuf poché), Avocado toast, Saumon Bénédicte,Risotto d’épeautre, smoothies aux concombres et autres. De quoi faire son plein de graines et de vitamines : végétariens et glutenophobes, bienvenus ! Mais pas seulement, on sert même des petits déjeuners conventionnels 😉

Pour conclure : le café n’est pas le seul à être serré.

https://www.kozy.fr

* « Cosy », son homonyme (= Mot de prononciation identique mais de sens différent, de même orthographe ou non).
** Autre établissement de la même enseigne, plus grand : Kozy Kanopé (46 rue Lafayette).
*** Dernier variant en date du Covid 19.
**** Petites graines aux grandes vertus, originaires du Mexique.


Quartier Montparnasse
05/03/2022

Les Tontons

image_pdfimage_print

Le 6 mars 2022
Les Tontons, 38 rue Raymond Losserand, 75 014 Paris
Tous les jours, de 10h à 23h30
Note globale : 12
Situation : 12
Cadre : 12
Accueil : 12
Ambiance : 13
Café : 11 
Prix d’un café : 2 €

 

Les Tontons* ? On pense aussitôt à ceux de Lautner**, dans son film le plus célèbre. Et puis Audiard, qui leur cisela des dialogues si savoureux qu’ils sont restés dans la mémoire collective. C’était il y a près de 60 ans …

Ce bistrot est à leur image : il n’a pas changé depuis des lustres ! Mais malgré ce côté vieillot, ou peut-être à cause de ce côté vieillot, on s’y sent à l’aise dès l’entrée : des mosaïques anciennes, des tables à la bonne franquette et un vieux comptoir nous ramènent à leur époque. Et comme leurs reproductions sont sur tous les murs, on les imagine bien se balancer certaines de leurs répliques devenues cultes :  
– « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »
– « Y dors (…) ? Bah y dormira encore mieux quand il aura pris ça (…) ! Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban. Je vais le renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux ! »
– « Écoute, on t’connaît pas, mais laisse nous t’dire que tu t’prépares des nuits blanches, des migraines, des « nervous breakdown », comme on dit de nos jours. »
– « Patricia, mon petit… Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu ! »
– « Mais dis-donc, on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs ! »

Ici personne ne la joue Star, ni le Garçon, ni les Habitués – tous des viandards. C’est que les assiettes se partagent entre carnivores : « Charcutaille des Tontons », « Burger au Cantal », « Salade géante au magret fumé et au gésier de volaille ». Sans compter les tartares, une trentaine à toutes les sauces.                                                                                                             
– « J’ai connu une Polonaise qui en prenait au petit-déjeuner », auraient ajouté nos Tontons.
Sur la carte, on retrouve leur humour … et des prix plus que corrects.

Pour conclure : des Tontons pas flingueurs.

https://restaurant-lestontons14.zenchef.com

* Comédie Franco-germano-italienne, avec Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre et Francis Blanche (1963).
** Réalisateur et scénariste français, Georges Lautner est né le 24 janvier 1926 et mort le 22 novembre 2013. Attiré dès ses débuts vers la comédie, il est surtout connu pour avoir mis en image les plus fameuses répliques de Michel Audiard. 


Page 20 of 118« First...10...1819202122...304050...Last »