Au Petit bistrot d’Auteuil

Petit-bistrot-d-auteuil-paris
De
image_pdfimage_print

Au Petit bistrot d’Auteuil, 8 bis rue Verderet, 75 016 Paris |
Tous les jours, de 9h à 23 h | Station Vélib’ Eglise d’Auteuil

Note globale : 15

Situation : 15  | Cadre : 16 | Accueil : 14 | Ambiance : 14 | Café : 15

Prix d’un café : 2,30 €

Aux mots croisés du jour :

La meilleure def’: « Il sort du café pour inviter à boire » pour « arôme »

Auteuil a gardé son âme de village avec ses voies pavées, ses chemins arborés et ses villas privées. Dans cet ancien faubourg de la capitale flotte encore l’atmosphère d’antan : sa grand-rue* et ses boutiques**, l’ancienne manufacture de cachemire devenue lycée***, la rue du Buis bordée de maisons aux façades à mascarons**** et l’église Notre-Dame. Une bouche de métro Art Nouveau***** lui fait face tandis qu’une belle terrasse s’étale sur sa grande place pavée,
à l’ombre des marronniers. C’est celle du « Petit Bistrot d’Auteuil », anciennement « Clocher du village » – Pas sûr que cette nouvelle dénomination lui corresponde aussi bien, mais sans doute fallait-il se démarquer du précédent propriétaire …

L’intérieur est loin d’être immense, mais non moins dépourvu de charme, avec ses trois salles, grandes comme des mouchoirs de poche. Un vieux comptoir, des banquettes de velours rouge, des chaises en métal et quantité d’objets nous font remonter le temps : ancien téléphone en bakélite, mappemonde, réclames, bidons de lait, radiateurs en fonte et canalisations.
Un escalier en colimaçon semble mener au grenier tandis que la pancarte d’une petite porte en bois annonce « Téléphone » … pour ouvrir sur la cave !

Les conversations vont bon train : jeunes du lycée voisin, mères de familles (le petit dernier calé dans l’antique chaise haute) et hommes cravatés, tout ce petit monde échange dans une ambiance bon enfant.
Mon cher et tendre savoure son crème : un café bio, moulu à la seconde nous précise le jeune serveur, pour faire ressortir les arômes. C’est vrai qu’il est très parfumé …

Pour conclure : un café qui sent la naphtaline.

https://top10cafes.fr/02091960/au_Petit_Bistrot_d%27Auteuil

* La rue d’Auteuil où Molière avait sa maison (aujourd’hui disparue) au N°2,
et retrouvait Racine, Boileau et la Fontaine au 40, pour « y tenir table »
à l’Auberge du Mouton Blanc (qui, par contre, existe toujours).
** Mention spéciale à la confiserie-chocolaterie Servant, avec son enseigne centenaire
en émail et fer forgé, ses bonbonnes multicolores et son atmosphère à nulle autre pareille.
*** Jean-Baptiste Say, dont le pavillon central et la cour d’honneur sont classés.
**** Ornement représentant une figure humaine (masque) parfois effrayante,
pour éloigner les mauvais esprits.
***** Station la moins fréquentée de Paris
(http://www.mercialfred.com/infographie/site-paris-dechiffre).

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *