Tertulia

Tertulia à Santiago de Compostela
De
image_pdfimage_print

Le 3 novembre 2019

Tertulia, rua de Pombal 2, Santiago de Compostela – Espagne
De 7h15 à 23h30 (8h le week-end)
Note globale : 16
Situation : 14
Cadre : 16
Accueil : 16
Ambiance : 17
Café : 17 
Prix d’un café : 1,50 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Transport en commun » (ola)

 

Ultréïa ! Clap de fin pour mon (bout de) Chemin, sur le parvis de la cathédrale où se trouve le tombeau de Saint-Jacques dont les statues ont jalonné notre parcours. Un peu plus loin, le Bureau des pèlerins délivre la Compostela à ceux qui ont pérégriné dans les conditions requises*. Et à deux pas, mon ultime récompense : un café !

« Tertulia » signifie « Rassemblement social ». A l’extérieur pourtant, personne ; les tables sont vides, mais au carrefour, au froid et sous la pluie – ceci explique cela. Le sas d’entrée par contre déborde de parapluies dégoulinants, capes ruisselantes et clients qui font « la cola** » : c’est vrai que c’est bondé, le nom n’est pas usurpé !

Quelques marches descendent vers une petite salle chaleureuse : vieilles pierres et papier peint à l’ancienne, joli comptoir arrondi, tables et chaises dépareillées et coussins colorés sur le rebord des fenêtres. Une seconde salle, guère plus grande, est entourée de tableaux. C’est petit mais confortable, intimiste et plein de charme !

– Camino ! … Je sursaute. Un pèlerin ? Non, un autochtone qui appelle son chien ! Une autre façon de faire le chemin 😉
Beaucoup de locaux discutent tranquillement sur fond de musique jazzy, 
tandis que des routards rechargent leurs batteries (dans tous les sens du terme !)

L’ambiance est familière, les serveurs (en manches courtes : ils s’activent !), font en sorte que vous vous sentiez comme chez vous. On dit que leur Capuccino est le meilleur de Santiago : je confirme ! Avec une tasse ravissante et un carré
de gâteau maison divinement moelleux : un must pour les amateurs ! Leurs petits déjeuners sont tout aussi réputés ; galicien ou continental, anglais ou américain – avec du lait sans lactose et du pain grillé sans gluten pour les intolérants.
Un must, je vous dis !

Pour conclure : de la cape au cap-uccino.

https://www.facebook.com/cafetertuliasantiago/

* Avoir accompli les 100 derniers km pour ceux qui sont à pied ou à cheval, 200 en vélo. La crédential ou créanciale, sur laquelle ils ont fait apposer un tampon à chaque étape, sert de justificatif pour obtenir ce certificat officiel … que je n’ai malheureusement pas reçu car j’en ai fait plus de 300, mais pas les derniers ! Par contre, mon cher et tendre a rapporté
le sien une semaine plus tard, un magnifique parchemin qui lui rappellera son périple de plus de 1500 km, en 58 jours !
** La queue.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *