L’Univers

Le Bar des Légendes
De
image_pdfimage_print

Le 23 février 2020
L’Univers, 12 place Chateaubriand, 35 400 Saint-Malo
Tous les jours de 7h à 1h
Note globale : 16
Situation : 17
Cadre : 16
Accueil : 15
Ambiance : 17
Café : 14
Prix d’un café : 1,80 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Milieu du bar » (mer)

 

A l’abordage ! Remparts et rues pavées de la vieille ville sont pris d’assaut par les vacanciers en ce mois de février …
sur les pas des corsaires* qui y ont vu le jour. Le vent est glacial : l’occasion de goûter à la convivialité des bars malouins 😉

Face au château, L’Univers est un ancien relais de poste devenu malouinière** puis hôtel. Son fumoir, transformé en bar,
a accueilli le premier yacht-club de la cité.
Depuis, c’est l’escale préférée des marins, qu’ils soient plaisanciers ou grands navigateurs. Ses murs sont couverts
de photos, cartes marines et objets rapportés de lointaines expéditions. Du fond d’un immense fauteuil au cuir patiné,
on les scrute un à un : sabre d’abordage, casque de scaphandrier, côtes de baleine, carapace de tortue ou peau de python, tandis qu’au plafond, une maquette de bateau semble suspendue hors du temps …
Dans la seconde salle, un comptoir massif, construit à partir d’anciens coffres de bois foncé, accueille les vieux loups de mer ou visiteurs en quête d’authenticité autour d’une mousse, d’un rhum ou d’un whisky.

Repaire favori des skippers, c’est ici qu’en 78, Alain Colas a pris un dernier café avant son départ pour la Route du Rhum dont il n’est jamais revenu. On y croisait aussi Florence Artaud, autre disparue, et Georges Pernoud qui y avait installé son QG de presse. La course continue, les courses : la transat Québec-Saint Malo*** et bien d’autres. Ici, tout respire la mer et l’aventure : il faut venir goûter l’ambiance unique de ce Bar des Légendes, comme tous ces passionnés, voileux ou non : Bové, Chabrol, Hulot, Lavoine ou Moreau pour ne citer qu’eux. Lavilliers y a même composé une chanson :
« Accoudé au bar de l’Univers, c’est l’heure où la bière se transforme en or, un soleil rouge éclaire nos voiles usées … »

Pour conclure : la flotte y boit tout sauf de l’eau.

https://www.hotel-univers-saintmalo.com/bar-de-l-univers.php

* Contrairement aux pirates, les corsaires étaient autorisés par le gouvernement à attaquer les navires ennemis, notamment marchands, durant les conflits, laissant à la flotte de guerre les cibles militaires. Parmi eux Jacques Cartier,
qui a découvert le Canada en 1534, et Robert Surcouf, surnommé le Tigre des Mers.
** Vaste demeure de plaisance construite par un négociant ou armateur de Saint-Malo aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles. 
*** Tous les 4 ans (prochaine édition en 2022 pour la première et 2024 pour la seconde).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *