Café Pasaje

Café Pasaje d'astoria
De
image_pdfimage_print

Le 29 octobre 2019
Café Pasaje, plaza España 14, Astorga – Espagne
Tous les jours, de 8h à 23h
Note globale : 14
Situation : 14
Cadre : 13
Accueil : 14
Ambiance : 15
Café : 14 
Prix d’un café : 1,20 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Il finira bien par être chocolat » (cacao)

 

Partis dans la nuit, la bruine et le brouillard, nous avons continué à mettre nos pas (ou plutôt nos palmes !) dans ceux des Jaquets de Compostelle, jusqu’à Astorga. Située sur un promontoire et entourée d’une puissante muraille, voilà une ville étonnante : on y trouve aussi bien des vestiges romains* qu’une cathédrale gothique** … et un Palais épiscopal digne de Walt Disney*** !

Après avoir réservé notre dortoir à l’auberge des pèlerins****, nous cherchons à nous désaltérer. Face à l’hôtel de ville,
un café rétro et son agréable terrasse sous les arcades. Intérieur confortable avec banquettes et tables rondes et puis,
bien sûr, le sempiternel écran de télévision – mais sans informations en continu, juste une retransmission de patinage artistique. Plus surprenant encore, aucun homme en dehors des serveurs !! C’est bien la première fois depuis notre arrivée en Espagne !

Avec l’expresso, son beignet inséparable pour cette Maison, et sur la tasse une sage maxime en forme de vague :
« Por que no hoy ? » (Pourquoi pas aujourd’hui ?)
Eh, oui, pourquoi remettre à plus tard ce qu’on peut faire dès maintenant ?

Le chaudron de chocolat trônant sur le comptoir m’intrigue. Ma voisine me demande si je l’ai goûté … et en commande aussitôt pour moi. Ni vraiment liquide, ni vraiment solide, mais incroyablement onctueux et brûlant. C’est vrai que le chocolat est la spécialité de la ville ; j’apprends par cette espagnole qu’elle a connu une forte activité autour de son industrie au point d’en faire un musée. Dommage que nous n’ayons pas le temps de le visiter 😉

Pour conclure : Astorga, la ville du chocolat show.

www.cafepasaje.es

*  Villa de l’ours et de l’oiseau aux fresques magnifiques, thermes majeurs, et mineurs, forum et porte romaine.
** Construite du XVè au XVIè siècle avec une imposante façade en grès rose et un majestueux portail orné de reliefs,
dont Saint Jacques au-dessus de l’entrée principale.
*** De style néo-gothique, il est « l’oeuvre » d’Antoni Gaudi qui était l’ami de l’évêque de l’époque.
Une verrue comparé à sa voisine précédemment citée ; par contre, il abrite le Museo de los Caminos (Musée des Chemins), dédié aux chemins du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. 
**** « Servias de Maria » à l’entrée de la ville, 5 € la nuit.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *