La Grange à Louise

La-Grange-à-Louise-Malestroit-café-Otillie
De
image_pdfimage_print

4 rue aux Anglais, 56140 Malestroit (Bretagne) | Range-vélos dans le jardin | Dimanche de 10:00 à 18:00

Note globale : 16

Situation : 15  | Cadre : 17 | Accueil : 16 | Ambiance : 16 | Qualité du café : 15

Prix d’un café : 1,20 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’ : « Il ne doit pas transpirer » pour « Secret »

Le long du canal de Nantes à Brest, une petite cité de caractère avec de jolies maisons à colombages. Beaucoup d’animation sur la grand place, de chaleur aussi : les tavernes sont prises d’assaut. Et pourtant, il va bien falloir qu’on se désaltère ! … A gauche du Syndicat d’initiative, une ruelle, avec au fond, un grand portail ouvert sur un jardin, magnifique écrin de verdure pour les thés. Quelques chaises, fauteuils et tables sous de grands parasols, et même des transats au soleil … pour hâler bien en feuilletant le dernier « Flemme actuelle ». Et pour nos montures, un râtelier à vélos : il reste juste deux places !

C’est une ancienne grange joliment retapée et aménagée en crêperie-salon de thé-épicerie fine. L’intérieur est chaleureux avec ses grandes tablées installées au milieu des vieilles pierres, sous de belles poutres apparentes.
Dans un coin, des spécialités gourmandes et autres souvenirs régionaux sont proposés à la vente : une vraie caverne d’Ali Breton qui nous laisse baba !
Et sur la mezzanine, une belle exposition de tableaux d’artistes locaux.

Mais pour aujourd’hui, on préfère le soleil. Et on est loin d’être les seuls ! Le service est du coup un chouia trop long bien que la pétillante Catherine s’active en robe rouge et talons hauts. Mais elle est tellement pleine de gentillesse et d’attentions qu’on lui pardonne volontiers !
De délicieuses effluves nous titillent les narines : notre pétulante serveuse vient d’apporter aux anglaises de la table voisine les crêpes aux pommes rissolées de caramel au beurre salé concoctées par sa soeur Maryvonne. Ici la crêpe-rit,
on a bien fait de s’y arrê-thé !

Mais l’heure est déjà venue de se remettre en selle : alors qu’à regret on s’apprête à quitter ce lieu enchanteur, la patronne, ayant réalisé qu’on randonne au long cours, revient en courant nous offrir une petite bouteille d’eau !

Pour conclure : une grange qui va faire du foin …

http://lagrangealouise.onlc.fr

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *