image_pdfimage_print
Drive-café, toute une histoire
22/11/2020

Drive-café

image_pdfimage_print

Corona Café / 11

Dimanche 22 novembre 2020

Drive-café

 

Au retour d’un « déplacement pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires
ou la garde d’enfants »*, un bip retentit, puis deux, puis trois. Un message s’affiche aussitôt sur le tableau de bord.
C’est du sérieux, il y a urgence : « Attention, faites une pause ! » 
Il est surmonté du dessin d’une tasse fumante (pour les non-lecteurs !)
Mes paupières ont dû s’alourdir et ma perspicace voiture a tout de suite compris que j’étais en train de m’assoupir.
Vite, un café !
Problème : depuis 24 jours, ils sont à nouveau fermés.

Ah ! Si seulement, il pouvait venir à moi. C’est un « drive-café » qu’il me faut ! Si si, ça existe … et depuis fort longtemps : sous Louis XV déjà, les dames de la Cour demandaient à ce qu’on arrête leur carrosse devant les « débits de café ».
On leur apportait leur précieux nectar dans une tasse en argent : ainsi pouvaient-elles le déguster sans avoir besoin de lever le petit doigt … de pied ! Il valait mieux d’ailleurs, car le café moulu était versé dans une chaussette que le tenancier arrosait ensuite avec de l’eau bouillante (oui, je sais : ça fait envie !) – ce qui est sans doute à l’origine de l’expression
« jus de chaussette » …

Le « drive-café » s’est vraiment développé dans les années 50 en Amérique du nord.
Je me souviens** pour ma part d’un séjour chez notre aîné quand il vivait dans la Belle Province. Lors de nos expéditions sur ses routes interminables, nous nous arrêtions régulièrement chez Tim Hortons. C’est dans cette célèbre chaîne canadienne, renommée pour son café et ses beignes***, que nous avions ainsi découvert le « drive » – ou plutôt
« service au volant », comme disent nos cousins québécois.

Et dans l’hexagone ?
Après une recherche approfondie, j’ai trouvé un article annonçant l’ouverture du premier drive-café de France de Starbucks … enseigne américaine, of course. C’était le 6 février dernier, à Toulouse – juste avant le premier confinement !
L’idée a été reprise depuis, notamment par les patrons de cafés situés sur des nationales :
il ne me reste donc plus qu’à ouvrir (de nouveau) l’œil ! 😉

 

* L’un des 9 motifs de déplacements dérogatoires figurant sur l’attestation nécessaire à toute sortie,
dans le cadre de l’urgence sanitaire décrétée pour faire face à l’épidémie de Covid-19.
** Devise du Québec que l’on retrouve sur toutes les plaques d’immatriculation.
*** De l’anglais « conduire » : établissement fournissant un service
permettant aux consommateurs d’être servis tout en restant dans leur voiture.
**** Pâtisserie sucrée du Québec, dont la recette la plus ancienne figure dans « La cuisinière canadienne » de 1840.


Caféinomanes confinés
image_pdfimage_print

Corona Café / 10

Dimanche 15 novembre 2020

Caféinomanes confinés, comment ne pas sombrer ?
Manuel de survie

–  Achetez deux paquets de grains de la même marque
… et comptez-les pour voir s’il y en a le même nombre : ça vous occupera !
Faites pousser du café 
Il suffit d’un grain (de folie !), quelques accessoires*…  et beaucoup de patience !
Lancez-vous dans la torréfaction artisanale  
Versez des grains de café verts à sec dans une poêle à feu moyen, et remuez-les régulièrement pour les torréfier uniformément : ils vont passer du vert à un brun doux tirant sur le rouge, puis brun et noir.
Détartrez la machine à café
On n’a jamais le temps d’habitude !
Testez des cafés à l’aveugle en famille
… et pour pimenter cette dégustation comparative, proposez une fois le même 😉 
Essayez-vous au Latte art**
Commencez par maîtriser l’espresso et la mousse de lait,
puis répétez (longuement) les gestes pour chaque dessin (prévoir des litres de lait !) 
Lancez-vous dans la peinture au café*** 
Ca change de celle au jus de betterave !
Recyclez des capsules
pour fabriquer décorations de Noël, jouets, bijoux, fleurs, animaux … et autres idées : à vous de trouver !
Organisez un karaoké de chansons sur les cafés
« Le bistrot » de George Brassens, « Y’a un bistrot » de Jean Sommer,
« Au bistro, au troquet, au pub, au rade, au zinc, au bar » d’Anis,
« Mon bistrot préféré » de Renaud, « Le café » d’Oldelaf etc.
Organisez une course de garçons de café 
Il vous faut de 2 plateaux, 2 tasses (incassables !) et de l’eau pour les remplir.
Vos petits d’hommes sont en ligne sur deux files :
chacun doit se rendre jusqu’à un plot et revenir donner le plateau au suivant.
Si la tasse se renverse, l’adulte la remplit et le bambin doit recommencer au début du parcours …
Faire une partie de « Café international » 
Chaque joueur doit répartir habilement le plus de clients possible aux tables du café pour marquer des points,
à la fin, celui qui en a le plus a gagné.
Fabriquez un jeu de société 
Mémory, Monopoly, Risk, jeu de l’oie ou des sept familles et autres sur le thème des cafés … voire un escape game****.
Prédisez la date de réouverture de nos bistrots préférés
… dans le marc de café , bien sûr !

* Pot assez grand, engrais universel, terreau riche au pH acide, argile expansée, insecticide en spray, eau et emplacement bien éclairé à température moyenne (entre 18 et 21°C), à l’abri des rayons directs du soleil et des courants d’air froid.
** Cf. http://lescafesdottilie.fr/artscafe-montreal/ : vidéos indiquées à la fin.
*** Prévoir du café en poudre, des tasses en guise de palettes et quelques pinceaux.
Cf. http://lescafesdottilie.fr/artiste-peintre-de-cafe/ 
**** Jeu d’énigmes en équipe, généralement dans un lieu clos et thématisé.


Le désespoir des cafetiers
image_pdfimage_print

Dimanche 8 novembre 2020

Les cafetiers ? Ils sont comme nous : reconfinés !
Depuis 10 jours et pour un mois au moins.
Dans leur bistrot, un cafetier et sa cafetière sont désespérés  …


Roger

– A quoi y sert maintenant, le père Colateur ?
Gisèle
– Ouaih, y’en a marc : c’est pas un grain qu’on s’prend, c’est une tornade.
Roger
– Et café le gouvernement, hein, tu peux m’le dire ? ?
Gisèle
– Ah ça, pour nous écraser, ils ont mis le paquet.
Roger
– Maintenant mon rad, il est en rade ; y s’rendent pas compte :
c’est qui qui va payer les traites ? Y en a pour 2000 sacs ! Pourtant, j’ai de la bouteille …
Gisèle
– T’en as même plusieurs !
Roger
– Eh ben la coupe, elle est pleine.
Gisèle

– Et la tasse vide.
Roger
– La caisse surtout. Avec ça, la pression, elle est au max.
Gisèle
– Et la dépression pas loin.
Roger
– J’travaille plus mais j’suis moulu. Plus d’café, c’est la bière, direct !
Gisèle
– Faut quand même pas voir tout en noir, Roger.
Roger

– Les clients ont pas l’droit d’rentrer, nous on n’a pas l’droit d’sortir :
où qu’c’est qu’tu la vois, la lumière, toi ? 
Gisèle
– C’est vrai qu’nous interdire d’ouvrir, c’est fort de café quand même.
Roger
– J’en ai ras la cafetière : s’il vient le ministre, j’vais lui parler sans filtre, moi.
Mon café, y vaut plus rien  : y a rien contre quoi je peux le troquer.
Gisèle
– T’as raison, parce qu’si ça continue comme ça, on va finir par la boire, la tasse.
Roger
– Si j’peux plus la préparer, j’vais la faire parler, moi, la poudre.
Et quand j’s’rai mort, c’est allongé que j’le prendrai mon café !


Café vintage à Lannion
07/11/2020

Villa Vintage

image_pdfimage_print

Dimanche 25 octobre 2020

Villa Vintage, 9 rue Saint-Malo, 22 300 Lannion
De 10 h à 22 h (1 h du jeudi au samedi, 17 à 22h le dimanche).
Note globale : 14
Situation : 14
Cadre : 15
Accueil : 14
Ambiance : 13
Café : 14
Prix d’un café: 1,50 € 

Aux mots croisés du jour, la meilleure def’ :
« Il est complètement fichu » (châle)

 

Vintage : « Qui date d’une certaine époque » nous dit le dictionnaire  …
et pourtant, c’est l’un des derniers-nés de la ville : notre café du jour a à peine 15 mois !

La patronne est toute jeune elle aussi. Après Nice et Bordeaux, cette iranienne arrivée en France il y a 7 ans aspirait
au calme. Elle a donc choisi cette petite cité trégorroise* pour son nouveau commerce. Une fromagerie venait de fermer dans le centre historique : fan d’objets vintage et de musique ancienne, notre jeune entrepreneuse en a refait toute la déco.
Elle voulait qu’on s’y sente comme à la maison. Pari réussi : on a vraiment l’impression d’arriver chez Mamie avec les vieux meubles dépareillés, le phonographe hors d’âge et la collection de vinyles accrochés au mur de briques rouges : un refuge au virus de la branchitude autant qu’une véritable curiosité !  

On imagine de petits groupes faire des scrabbles tout en sirotant des tisanes devant Derrick, tandis que, bien calés
dans nos fauteuils (un tantinet défoncés !), on déguste notre petit noir, bercés par les chansons des années 30.
Mocha** et café viennois qu’Ava nous sert dans de jolies tasses vintage. Pour les petits creux, elle propose aussi un petit déjeuner*** ou des tapas maison aux heures des repas. Tranquille et discrète, elle s’assied volontiers quelques instants avec ses clients pour leur expliquer comment elle retape les meubles ou crée les bijoux et vêtements rétro exposés dans
la boutique. Dommage que deux paltoquets**** aient quitté la terrasse pour s’époumoner à l’intérieur : ce sera l’unique désagrément.

Pour conclure : un café dans son jus.

https://www.facebook.com/pages/category/Bar/Villa-vintage-912474389131584/

* Une des neuf provinces de Bretagne comprenant le nord-ouest des Côtes d’Armor et une partie du nord-est du Finistère. Principales villes : Lannion, Morlaix, Perros-Guirec, Guingamp et Tréguier, capitale historique.
** Région de l’Équateur qui a donné son nom à une boisson caféinée à base d’espresso, de lait et de chocolat.
*** Café + viennoiserie + jus de fruits + pain et confiture (4,50€)
**** Hommes insignifiants et prétentieux (le mot vient de Paletot, jaquette de païsan, et désignait autrefois un homme
aux manières paysannes et vêtu grossièrement).


La Canopée
30/10/2020

La Canopée

image_pdfimage_print

Dimanche 18 octobre 2020
La Canopée, 23 place de l’hôtel de ville, 22 700 Perros-Guirec
De 9h à 17h30 (21h30 vendredi et samedi), fermé dimanche et lundi
Note globale : 14
Situation : 14
Cadre : 14
Accueil : 14
Ambiance : 14
Café : 16
Prix d’un café: 1,40 €

Aux mots croisés du jour, la meilleure def’ :
« On se passerait bien de son avis » (tempête)

 

Sur son zodiaque, Bruno-Guy Doré fendait les flots : chaque été, c’était lui qui tirait le portrait des stagiaires et moniteurs* du Centre Nautique en pleine action. Il faut dire qu’il n’avait pas son pareil pour saisir leurs expressions. Au cœur du Bourg, sa boutique ne désemplissait pas. Et puis, en mars 2015, le choc : il décède brutalement à 56 ans. Après quelques mois,      sa femme finit par mettre la clé sous la porte …

Aujourd’hui, le vent est glacial. Ses rafales nous poussent à l’intérieur d’un petit café. Quatre tables et une tablette devant un hublot géant, ce mouchoir de poche est une oasis réconfortante, un (mini) jardin tropical. Sur le papier peint, fleurs et oiseaux exotiques colorent le feuillage luxuriant, tandis que des plantes en cascade dégringolent du plafond. C’est vrai qu’on a l’impression d’être dans une canopée** !

Derrière le comptoir, Aurore, la pâtissière, enfourne un financier aux châtaignes dont le fumet embaume bientôt la pièce. Son amie Laura, gérante du lieu, nous apporte nos boissons sur un petit plateau rond, d’un joli vieux rose assorti au mur
de la cuisine … et à la devise de la ville : « #lavieenroz ». Mon expresso pur Arabica torréfié chez Darjeeling*** est présenté dans une jolie tasse rétro. Il est accompagné d’un échantillon du dessert du jour, fait maison et moelleux à souhait.
Par contre, notre restauratrice n’a pas encore la main (ou le matériel**** ?) pour le Latte ; mon cher et tendre est un peu déçu de ne pas trouver de mousse crémeuse même s’il  admet qu’il ne manque pas de caractère. Ce sera la seule (petite) fausse note tant les produits sont de qualité et l’accueil délicat. Bruno-Guy serait fier de sa fille …

Pour conclure : de la photo au restau.

https://www.facebook.com/lacanopee.perros/ 

* Dont nos deux fistons dans les deux catégories pendant quelques années ! 😉
** Strate supérieure d’une forêt, composée des feuillages directement exposés au rayonnement solaire, parfois considérée comme un écosystème distinct, notamment en forêt tropicale où elle constitue un habitat riche de biodiversité. 
*** http://lescafesdottilie.fr/mokadarjeeling-tregastel/
**** Buse vapeur de la machine à expresso pour les professionnels,
voire mousseur à lait automatique disponible au rayon petit électro ménager.


Page 1 of 8612345...102030...Last »