image_pdfimage_print
Chez Léonie
16/02/2020

Chez Léonie

image_pdfimage_print

Le 9 février 2020
Chez Léonie, 9 ter rue des Lois, 31 000 Toulouse
De 8h30 à 18h, 10h le samedi, 11h le dimanche (fermé le lundi)
Note globale : 14
Situation : 14
Cadre : 14
Accueil : 15
Ambiance : 14
Café : 15
Prix d’un café : 1,60 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Il ralentit quand on le double » (train*)

 

Mais qui est Léonie ? Une Landaise voyageuse longtemps exilée à Paris qui, inspirée par les coffee-shops australiens,
décide d’en ouvrir un … à Toulouse ! C’était il y a 18 mois et il est devenu depuis un incontournable pour les amateurs
dans la ville rose. Il faut reconnaître qu’il a bien des atouts :

– Sa situation, si proche du Capitole qu’en se penchant de la terrasse, on pourrait presque l’apercevoir (gare au torticolis tout de même !)

– Le cadre, lilliputien certes, mais cosy et chaleureux avec ses briques apparentes, son comptoir bleu canard et ses meubles anciens chinés par Léonie, sa mère et sa grand-mère. Un peu dépareillés, mais c’est aussi ce qui fait son charme !

– L’accueil de Léonie, souriant et chantant. On est reçu comme à la maison ; elle a même prévu des jeux pour les petitous !

– Les horaires : dès 8h30 le matin. De quoi donner envie de se lever pour aller travailler ! D’autant qu’ici, on pratique
la « procaféination » ou « l’art de remettre une décision ou une réalisation après avoir pris un café ».

– Le café**, justement, parlons-en : Loïc, le barista, propose plus de quinze manières de le boire en espresso (macchiato, allongé, latte nature ou caramel, mocaccino, cappuccino …) ou infusés lentement pour plus de douceur et d’arômes.
Et pour les sublimer, il les orne de superbes dessins de « latte art » !

– Les petits plats maison : soupes, tartines, salades et pâtisseries – repérées dès l’entrée pour ces dernières car elles sont judicieusement disposées derrière la vitrine Pour les gourmets … et les gourmettes ! 😉

Pour conclure : un petit noir dans la ville rose.                                                                      

http://chezleonie.com

https://www.youtube.com/watch?v=9kDNNRh7Z70

* Train-train !
** Cafés du monde entier sélectionnés par la brûlerie des Filatiers, une référence à Toulouse.


Avenue Victor Hugo
image_pdfimage_print

Le 2 février 2020
You Decide, 152 avenue Victor Hugo 75 016 Paris
Every day from 8 a.m to 6 p.m, weekends at 9 p.m
Note globale : 14
Situation : 12
Cadre : 12
Accueil : 15
Ambiance : 13
Café : 16
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Il le suit » (tu)

Café américain ou artisanal ? Tu décides !*
Avenue Victor Hugo, on trouve un Mac Café, un Starbucks et … You Decide !
Mon choix est (vite) fait : le nouveau petit coffee-shop de cette grande artère. 
Un véritable cocon où se pausent teen-agers du lycée Janson de Sailly tout proche et business men du quartier,
à toute heure de la journée. Quelques touristes aussi, à la recherche du musée Marmottan …

Terrasse ou intérieur ? You Decide !
La première est minuscule mais le trottoir suffisamment large pour ne pas se sentir bousculé par l’effervescence de la ville.
Le second n’est guère plus grand (un vrai trou de souris !) mais non dénué de charme – surtout la petite banquette
du fond, sous un décor d’oiseaux et de sous-bois agrandis par un (judicieux) miroir.

Salvador ou Guatemala ? You Decide !
Pour ma part, j’ai un petit faible pour le premier bien que le second soit bien fruité. Une chose est sûre : c’est sans conteste the best of the place. Il provient de deux célèbres torréfacteurs artisanaux** et passe ensuite dans la fameuse Marzocco, l’une des meilleures machines au monde, fabriquée à la main à Florence. 

Pudding or cheese-cake ? You decide !
De la porte de la cuisine (toujours ouverte), on aperçoit le pâtissier, car – cherry on the cake – tout est home-made.
A déguster sur place ou to take-away. Un cadre charmant et chaleureux, une cuisine fraîche et de qualité,
un service discret et efficace : what else ? The place to be …

Pour conclure : une bonne décision !

You decide

* J’suis bilingue !! 😉
** Square Miles à Londres et l’Arbre à café à Paris.


La Bohème
09/02/2020

La Bohème

image_pdfimage_print

Le 9 février 2020
La Bohème, 19 bd Edgard Quinet, 75 014 Paris
Tous les jours de 7h à 2h
Note globale : 14
Situation : 13
Cadre : 14
Accueil : 15
Ambiance : 14
Café : 14
Prix d’un café : 2,40 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Enfant de Bohème » (amour)

 

C’est le café du jour                                     
Que le grand Aznavour
N’a pu malheureusement connaître
Tout près de Montparnasse
Avec ses gais lampions
Pour toute décoration
Il déploie sa terrasse

Et si son store délavé 
Ne nous fait pas rêver
Au printemps qui s’apprête
Entrons à l’intérieur
De cet endroit champêtre
Goûter à sa chaleur

La Bohème, la Bohème
On s’y retrouve
Pour un café
La Bohème, la Bohème
On y retourne pour bruncher.

Dans ce cadre bucolique  
ô combien romantique
En sortant d’un théâtre
On commande à boire
Pour échanger le soir
A la chaleur de l’âtre

Et si la serveuse tarde
Sous un grand candélabre
On patiente éblouis
Et malgré le vacarme
De cette salle étourdie
Mon Dieu, qu’elle a du charme 

La Bohème, la Bohème
Au milieu des
Coussins fleuris
La Bohème, la Bohème
Pour oublier Paris si gris       

Home Page


Avenue Victor Hugo
02/02/2020

You Decide

image_pdfimage_print

Le 2 février 2020
You Decide, 152 avenue Victor Hugo 75 016 Paris
Every day from 8 a.m to 6 p.m, weekends at 9 p.m
Note globale : 14
Situation : 12
Cadre : 12
Accueil : 15
Ambiance : 13
Café : 16
Prix d’un café : 2,50 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Il le suit » (tu)

Café américain ou artisanal ? Tu décides !*
Avenue Victor Hugo, on trouve un Mac Café, un Starbucks et … You Decide !
Mon choix est (vite) fait : le nouveau petit coffee-shop de cette grande artère. 
Un véritable cocon où se pausent teen-agers du lycée Janson de Sailly tout proche et business men du quartier,
à toute heure de la journée. Quelques touristes aussi, à la recherche du musée Marmottan …

Terrasse ou intérieur ? You Decide !
La première est minuscule mais le trottoir suffisamment large pour ne pas se sentir bousculé par l’effervescence de la ville.
Le second n’est guère plus grand (un vrai trou de souris !) mais non dénué de charme – surtout la petite banquette
du fond, sous un décor d’oiseaux et de sous-bois agrandis par un (judicieux) miroir.

Salvador ou Guatemala ? You Decide !
Pour ma part, j’ai un petit faible pour le premier bien que le second soit bien fruité. Une chose est sûre : c’est sans conteste the best of the place. Il provient de deux célèbres torréfacteurs artisanaux** et passe ensuite dans la fameuse Marzocco, l’une des meilleures machines au monde, fabriquée à la main à Florence. 

Pudding or cheese-cake ? You decide !
De la porte de la cuisine (toujours ouverte), on aperçoit le pâtissier, car – cherry on the cake – tout est home-made.
A déguster sur place ou to take-away. Un cadre charmant et chaleureux, une cuisine fraîche et de qualité,
un service discret et efficace : what else ? The place to be …

Pour conclure : une bonne décision !

You decide

* J’suis bilingue !! 😉
** Square Miles à Londres et l’Arbre à café à Paris.


Bistrot du Quartier latin
26/01/2020

Les pipos

image_pdfimage_print

Le 26 janvier 2020
Les Pipos, 2 rue de l’Ecole Polytechnique 75 005 Paris
Du lundi au samedi de 7h à 1h
Note globale : 15
Situation : 15
Cadre : 15
Accueil : 15
Ambiance : 16
Café : 12 
Prix d’un café : 2,00 €

Aux mots croisés du jour :
La meilleure def’: « Son arrivée provoque un départ » (relève)

 

En haut de la Montagne Sainte Geneviève, des touristes passent devant une devanture qui paye si peu de mine
qu’ils n’osent y entrer. S’ils savaient …
Depuis la fin du 19e siècle, c’est ici que les habitants du quartier se retrouvent.
Le nom a changé presque autant que les propriétaires. L’actuel « Pipos » vient de « p’tits polytechniciens »,
surnom donné aux élèves de première année de l’École* jadis voisine. Combien sont venus s’y ragaillardir ?
Et parmi eux peut-être, notre oncle Paul dans les années quarante puis notre père par la suite, qui sait ?

A l’intérieur, rien n’a changé ou si peu : le sol de mosaïque date la 2ème guerre, le bar en bois sculpté est resté dans son jus (depuis 1946 !), les murs sont recouverts de vieilles réclames et le plafond d’affiches jaunies. C’est rustique mais authentique. Sans doute ce qui a donné envie à Woody Allen, venu tourner « Midnight in Paris », d’y installer sa base. On est au cœur d’un des plus vieux quartiers de Paris**, face à une minuscule place pleine de charme … et au calme : un luxe ici !
Ce n’est pas pour autant un musée, c’est un vrai lieu de vie. Tout le monde semble se connaître, on y échange dans la bonne humeur, on s’y désaltère (de bons vins !), on s’y rassasie de « petits » plats traditionnels – genre potée auvergnate, saucisse d’Auvergne ou truffade : du roboratif, on est dans la Montagne, que diantre !

Mais une ombre plane sur cette institution qui, malgré son titre de « meilleur bistrot parisien 2018 », pourrait bien disparaître : le propriétaire du local commercial recherche un nouvel acquéreur du bail – une franchise de magasin notamment qui lui fournirait un loyer nettement plus élevé. La menace est telle que les clients ont lancé une pétition
en novembre dernier, pour demander à l’Unesco et à la Ville que les Pipos soient classés : pipophiles, à vos plumes !

Pour conclure : ce bistrot, c’est pas du pipeau !

https://www.facebook.com/lespiposbaravins/

* Fondée en 1794 et militarisée en 1804 par Napoléon, l’École polytechnique, – surnommée l’« X » (du symbole dans l’algèbre des polynômes)  -, est la plus prestigieuse de nos écoles d’ingénieurs.
** Le quartier latin. 


Page 1 of 7912345...102030...Last »