image_pdfimage_print
Guernesey
30/07/2023

Beach Café

image_pdfimage_print

Le 21 juillet 2023

The Beach Café, Fermain Lane, St Peter Port, Guernesey*
De Pâques à fin septembre de 10h à 18h, le WE hors saison.
Note globale : 15
Situation : 18
Cadre : 12
Accueil : 13
Ambiance : 15
Café : 12
Prix d’un café : 2,60 £

                   Aux mots croisés du jour : « Terre ceinte » (Ile)

The Beach Café ? Une pépite … qui se mérite : impossible de se garer**, il faut donc lever le pied ! Vous n’avez en fait que deux solutions : 
– longer le sentier côtier depuis le centre de la capitale (compter 3 km), 
– prendre un bus*** jusqu’à Fermain Tavern, puis descendre à travers les sous-bois par la Fermain Lane, sinueuse et escarpée.
Après l’effort, le réconfort : une jolie crique entourée de falaises apparaît. Et la vue est juste – n’ayons pas peur des mots – fabuleuse !    

Sous le parasol d’une des tables de pique-nique, on prend un drink – voire plus si la randonnée vous a mis l’estomac dans les talons. Un petit pain au bacon par exemple (mais gare aux mouettes : certaines sont effrontées et n’hésitent pas à chaparder la nourriture !) ou, s’il fait chaud, une sucette glacée au melon, faite maison … 
De cet observatoire, on surplombe la baie. Des kids jouent avec les galets de la plage, une flopée de nageurs se baigne dans l’eau cristalline, un pagayeur glisse tranquillement sur son paddle tandis qu’un duo de plongeurs saute du pont d’un voilier …

S’il pleut, vente ou fraîchit (ou les trois !), la cheminée vous tend ses bûches à l’intérieur et un thé à la crème vous réchauffera le gosier (ça ne vaudra bien sûr jamais un bon expresso mais c’est quand même la spécialité de l’île : le tes-thé est donc un passage obligé !) 
Une pointe de faim ? L’occasion de savourer les recettes maison : salade de crabe de Guernesey, linguines aux fruits de mer, pudding au pain beurré ou (savoureux) cheesecake … 

Pour conclure : un paradis qui a la côte.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100063787713532

* Comme les autres îles anglo-normandes, Guernesey fait partie de la Grande-Bretagne et dépend de la Couronne britannique, mais pas du Royaume-Uni ni de l’Union européenne. 
Le gouvernement britannique ne peut statuer que sur sa politique étrangère et sa défense, sous réserve de son consentement. 
Elle possède en effet son propre gouvernement qui détermine et prélève notamment les impôts.
** Sauf à avoir un badge « Handicapé ».
*** De la gare routière de la capitale les 91, 92, 93, 94 ou 95.


Iles anglo-normandes
23/07/2023

Christie’s

image_pdfimage_print

Le 19 juillet 2023
Christie’s, 43 Pollet street, St Peter Port, Guernesey
De 9h à 23h30 (sauf le dimanche)
Note globale : 15
Situation : 16
Cadre : 15
Accueil : 17
Ambiance : 15
Café : 14
Prix d’un café : 1,95 £

Aux mots croisés du jour : « Place des vedettes » (Port)


Guernesey*, « rocher d’hospitalité et de liberté », déclarait Victor Hugo à propos de ce minuscule territoire dont les beautés inspiraient l’écrivain et apaisaient le proscrit**. St-Peter Port en est la capitale, « ce vrai vieux port normand à peine anglaisé » disait le même. Mais si nombre de noms sont restés français, il est à présent on ne peut plus british. Une délicieuse touche d’exotisme pour nous autres (presque) malouins !

Sur la rue principale et piétonne, une coquette véranda fait face à un superbe mur peint : celle de la brasserie Christie’s, une institution. Il y a d’ailleurs beaucoup de monde … et pour cause : l’intérieur est confortable et élégant. Sur une banquette Chesterfield, un vieil îlien parcourt « The Guernsey Press*** », tandis que ses voisines (très old-school !) prennent leur thé accompagné de scones. 

A l’heure du lunch, la soupe du jour nous tente. Good choice ! Elle est remarquablement cuisinée à partir de tomates fraîches. De larges tranches de pain l’accompagnent (fabuleux, n’ayons pas peur des mots – et ce sont des frenchies qui le disent !)
Le café gourmand qui clôture notre modeste repas (il faut dire que le breakfast ne l’a pas été !) est tout aussi exceptionnel, avec sa meringue, sa crème brûlée à la pistache, son macaron framboise et son scone fourré à la crème fouettée. Si l’on ajoute la gentillesse et le professionnalisme du personnel, voilà une Maison de qualité !

A l’autre extrémité, la terrasse offre une vue imprenable sur le port. Accoudé à la balustrade, un jeune moussaillon observe l’arrivée du ferry avec ses jumelles – en plastique 😉 ! Son père lui montre la forteresse et les îles d’Herm et Sark**** où ils doivent se rendre le lendemain. Au loin, la corne de brume retentit. La vie s’écoule, tranquille …

Pour conclure : so british and so good.

https://www.thechristiesgroup.gg/christies/

* A 100 km de Saint-Malo, elle est une dépendance de la Couronne britannique autonome. 
** C’est ici qu’il s’est réfugié durant son exil et a rédigé ses plus grands chefs d’œuvres – notamment Les travailleurs de la mer dont l’action se situe sur l’île, ainsi que Les Misérables et La Légende des siècles. Il y vécut de 1855 à 1870, après avoir été expulsé de Bruxelles puis Jersey suite à des pamphlets au vitriol. 
*** Journal local, mis à disposition par la Maison. 
**** Iles anglo-normandes les plus proches (Jersey et Aurigny étant éloignées) : 60 habitants sur 2km2 pour la 1è, 600 habitants sur 5,5km2 pour la 2de, aucune voiture sur les deux.           


Meaux
10/07/2023

Ethique Café

image_pdfimage_print

Le 9 juillet 2023
Ethique Café, 17 rue St Christophe, 77 100 Meaux
De 8h30 à 18h (8h30 à 18h30 le samedi, fermé dimanche et lundi)
Note globale : 15
Situation : 16
Cadre : 15
Accueil : 16
Ambiance : 14
Café : 14 
Prix d’un café : 2,10 €

Aux mots croisés du jour : « Affaires de mœurs » (Ethique)


Chaque année, nous nous retrouvons en Brie pour notre traditionnelle cousinade … et nous arrêtons avant pour une (désormais rituelle) escale à Meaux. Aujourd’hui, c’est avec notre aîné* que nous descendons de la cathédrale au pont sur lequel se tient le marché. Une signalétique nous intrigue : « Les Fées Solidaires ». Tiens, un nouveau « tiers-lieu » ! Ouvert le 5 juin dernier, il offre, sur deux niveaux, trois espaces dont chacun incarne « l‘engagement social, le respect de l’environnement et l’épanouissement culturel » (tout un programme !) : 

. une recyclerie de vêtements pour faire tourner l’économie circulaire.

. un « centre d’art » avec ses créations d’artistes locaux et ses animations : autour d’une longue table, les enfants apprennent par exemple, les bases de la couture, les adultes la teinture végétale et les seniors la sophrologie olfactive et énergétique** … 

. un salon de thé : « L’Éthique Café ». Si sa terrasse se résume à deux tables sur la rue piétonne, l’intérieur est vaste et lumineux. Comptoir à petits carreaux façon azulejos, fresques d’inspiration jungle et instruments de musique exotiques, tout invite à l’évasion. Sur les tables, divers objets accueillent les consommateurs : éventails siglés, jeux de société … et même un mini babyfoot ! 
Les petits d’hommes ne sont pas oubliés qui disposent de tables à leur taille où les attendent coloriages et puzzles, d’une bibliothèque pleine d’albums, de chaises-bébé – et même d’une table à langer dans le (grand) petit coin …

Ici, on boit et on mange sain et éco-responsable. En quoi le café est-il éthique*** ? Notre (sympathique) serveuse explique : ce sont les producteurs eux-mêmes qui fixent les prix (c’est un concept !) Et les sandwiches, gâteaux et autres produits sont tous issus de circuits courts et faits maison. Si en plus, on peut sauver la planète …

Pour conclure : fait rimer éthique et esthétique.

https://www.facebook.com/les.fees.solidaires/


* Où est-il sur la photo ? 😉
** Techniques de relaxation, visualisation et respiration alliées à des huiles essentielles relaxantes, apaisantes et énergisantes.
*** Du grec « ethos » qui signifie « manière de vivre », branche de la philosophie qui s’intéresse à la conduite des individus en société, avec trois principes fondamentaux : le respect de la personne, la bienfaisance et la justice.


Tolbiac
02/07/2023

Circus

image_pdfimage_print

Le 2 juillet 2023
Circus, 204 rue de Tolbiac, 75013 Paris
De 7h à minuit (8h le dimanche)
Note globale : 13
Situation : 13
Cadre : 14
Accueil : 13
Ambiance : 14
Café : 12 
Prix d’un café : 2,40

Aux mots croisés du jour : « Cercle de jeux » (Cirque)



« Circus » ? A l’origine, ce mot latin désignait un cercle, puis le lieu où se déroulaient des courses de chars, qui a donné ensuite … « cirque » : nous y voilà !

Au pied de la Butte aux Cailles, un grand store jaune aux bordures bleues, rouges et vertes colore joyeusement la terrasse d’angle d’une brasserie. La toile d’un chapiteau ? Presque ! 
« Bienvenue sur la piste aux étoiles ! » affiche la devise au-dessus de la porte. 
Sans hésiter, on entre : Il n’y a pas d’âge pour aller au cirque !

La salle est spacieuse, chaleureuse et rétro, avec son bon vieux parquet et ses gros radiateurs en fonte. Les tables rondes sont conviviales, les assises confortables. On s’y installe pour observer plus attentivement les détails. Le cirque est partout : sur les photos en noir et blanc qui couvrent tout un mur, les menus, maquettes de chapiteaux, affiches et autres maximes écrites sur les murs. « Ne pas déranger les animaux » : nos souvenirs d’enfance s’en reviennent. Les otaries dont la démarche nous faisait hurler de rire, les tigres qui nous donnaient des sueurs froides, et puis les funambules*, les clowns. Tiens, il y en a un grand dans un coin … en Playmobil !

Certains soirs, des magiciens viennent présenter leurs tours, la salle retient son souffle.
La semaine dernière, c’étaient des choristes, Fête de la Musique oblige. Et qui ?
John Meldrum et les Highlites**, venus faire leur numéro au Circus : incroyable !

Pour l’heure, l’équilibriste entre en piste ; elle virevolte entre les tables avec son plateau de tasses et de verres. Du vrai trapèze volant ! 
Et l’expresso, il est comment ? Costaud : après ça, tu soulèves la terre sans filet …

Au moment de quitter la scène, on jette un dernier coup d’œil au-dessus de la porte :
« A bientôt pour notre prochain spectacle ! » …

Pour conclure : une bonne piste …

https://lacarte.menu/restaurants/paris-1/le-circus

* Ancien nom de cette brasserie jusqu’en 2012.
** Extraits de l’Oratorio de la Paix que nous avions chanté à l’Alhambra en 2013, ainsi que des chansons de Johnny Cash, Steven Stills et Bob Dylan : de quoi me rappeler de bien jolis souvenirs !


Arras
25/06/2023

Le Georget

image_pdfimage_print

Le 25 juin 2023
Le Georget, 42 place des Héros, 62 000 Arras
De 7h à 20h (8h le dimanche)
Note globale : 13
Situation : 17
Cadre : 10
Accueil : 13 
Ambiance : 15
Café : 12
Prix d’un café : 1.50 €

Aux mots croisés du jour : « Orateur sur perchoir » (Ara)


Harassés par la chaleur, nous quittons l’étuve parisienne pour une escapade dans la cité atrébate*. Jacqueline, Colas, Dédé et l’ami Bidasse nous accueillent à l’Hôtel de Ville (Arras est fière de ses Géants – on la comprend !) 
Le temps est clair, idéal pour une grimpette en haut du Beffroi**. A 75 mètres, la vue porte loin. Et juste à nos pieds, la place des Héros, avec ses arcades, ses façades baroques … est couverte de nombreuses terrasses de café. De quoi me combler d’aise !

Parmi elles, celle du plus vieil estaminet de la ville : le Georget. Si le bâtiment date du XVIè siècle, l’intérieur, plus récent, manque de charme. Un tantinet désuet, il évoque plutôt un bistrot des années 50.
Après plus de trente ans, l’ancienne patronne a rendu son tablier, mais l’esprit « Marie-Jo » habite toujours les lieux : c’était la mémoire vivante d’Arras – parole d’ancien !

Ici, on prend un p’tit jus – pas une chirloute tout d’même, un p’tit noir, un vrai : faut qu’ça réveille, précise un habitué tout en parcourant distraitement la Voix du Nord. 
On s’y retrouve entre nordistes, devant une pt’ite mousse, sans faire de manières. On s’y ravigote*** aussi avec un bon pt’it plat du cru : carbonnade flamande, poulet au Maroilles (ce fromage au si discret fumet !) ou, plus populaire encore, une andouillette**** ! 
Et quand vient le samedi, jour de marché, l’animation monte d’un cran …

Pour conclure : après ça, vous ne risquez pas de caler (« Pas de Calais » ! 😉

https://check.fr/cafe-georget-bar-restaurant-arras-17003

* Peuple celte de Gaule Belge.
** Depuis le XVIè siècle, il domine la ville. En 2015, il a été élu monument préféré des Français. 
On accède à son sommet par un ascenseur, puis un étroit escalier en colimaçon (43 marches !)
*** Se redonner de la vigueur, de la force.
**** Apparue au Moyen-âge, l’andouillette est devenue ici une institution culinaire. Depuis 1997, la Confrérie de l’andouillette veille à sa fabrication à l’ancienne, avec des ingrédients naturels et du terroir, et chaque dernier dimanche du mois d’août, une grande fête la célèbre sur cette même place.


Page 4 of 115« First...23456...102030...Last »